Un beau voyou – Lucas Bernard

Pour le premier film long-métrage de Lucas Bernard « Un beau voyou », Charles Berling est un flic tout proche de la retraite, le commissaire Beffrois, qui a perdu depuis longtemps son entrain et qui s’apprête à attendre tranquillement sa retraite prochaine lorsqu’une affaire de vol de tableaux va le faire renaître à lui-même.

Charles Berling et Swann Arlaud

D’abord, ce sont les chemises que portent Charles Berling qui marquent le décalage au présent ! Eh, oui, il a tout de l’homme qui s’est arrêté de vivre, qui n’attend plus grand chose dans sa vie professionnelle et privée. Le réalisateur nous montre parfaitement cette petite mort qu’est la retraite : perdre son statut social, préparer sa dépendance, raccourcir ses rencontres, accepter que les enfants s’éloignent, etc.

Alors lorsqu’un voleur passe à proximité, Bertrand interprété par Swann Arlaud, le personnage de Charles Berling s’offre un dernier frisson, une dernière enquête et par la même occasion, un dernier challenge ! Bertrand est un peu un Arsène Lupin libre, tout sourire, parfaitement énigmatique, et à côté des personnages habituels. Avec Bertrand, il y a Justine, sa petite amie, jouée par Jennifer Decker, mutine et anticonformiste, terriblement attirante !

Ce jeu de Chat et de Souris entre flic et voyou est bien agréable avec un personnage à part entière tenu par les toits de Paris. Les dialogues claquent avec humour, les personnages se répondent avec finesse. Bien sûr, amateur de courses poursuites, de voitures qui hurlent dans la nuit, passez votre chemin ! La comédie est basée sur la psychologie des personnages avec un invité supplémentaire : l’art contemporain, un peu traité de façon ironique

Pour un premier film grand public, Lucas Bernard, ancien directeur de la photographie de Tonie Marshall ou Coline Serreau, nous offre une comédie bien menée.

Interview

Un beau voyou – Lucas Bernard

Sortie : Janvier 2019 ( 1 h 44)

Avec Charles Berling, Swann Arlaud, Jennifer Decker, etc.

Genre: Comédie – Policier – Cinéma français

8 commentaires

    • Difficile de tout voir, comme de tout lire ! Mais, c’est justement le plaisir qu’on partage à la lecture de nos chroniques les uns les autres. Bonne soirée

Un petit mot ...