Musée de l’Orangerie – La petite histoire

vagabondageautourdesoi.com
La façade

Vous balader dans le musée de l’Orangerie seul(e) le soir, le rêve devenu réalité avec la visite virtuelle ici, et notamment pour admirer les huit panneaux des nymphéas, comme une rencontre particulière.

Petite histoire de l’Orangerie

vagabondageautourdesoi.com
Une face du bâtiment au soleil vers 1900

Mais revenons au bâtiment construit en 1852  pour abriter entre autres les orangers du Jardin des Tuileries. D’abord, le nouvel édifice voulu par l’empereur Napoléon III est bâti sur la terrasse du jardin bordant la Seine, dite « terrasse du bord de l’eau », en un temps record de quatre mois sur les plans de l’architecte Firmin Bourgeois (1786-1853).

vagabondageautourdesoi.com
Le musée de l’Orangerie du jardin des Tuileries, vers 1900.

Son jumeau, actuellement le musée du Jeu de Paume, est construit en symétrie. Cependant le jeu de Paume a eu tout de suite une fonction de conservation d’œuvres d’art en relation avec le musée du Luxembourg. Alors que l’Orangerie avait une fonction polyvalente : expositions industrielles, agricoles, courses sportives, etc.

vagabondageautourdesoi.com
Le 17 mai 1927, dans l’ancienne Orangerie du jardin des Tuileries, inauguration en présence de Georges Clemenceau du musée abritant les « Nymphéas » légués par Claude Monet à l’État. Photographie inédite de L’Illustration. L’exposition Claude Monet.

Donc, après l’incendie du Palais des Tuileries en 1871, l’Orangerie entre dans le domaine de l’État. A noter, qu’actuellement, le même dispositif se nomme orangeraie.La hauteur sous plafond est imposante pour permettre d’y laisser des palmiers. La chaleur y est régulée par les verrières et l’inclinaison du soleil selon le moment de l’année.

vagabondageautourdesoi.com
Paris. Le musée de l’Orangerie.

Ainsi, ouvert en 1927, l’Orangerie, en tant que musée, est installée pour accueillir les grands panneaux des Nymphéas que Monet vient d’offrir à l’État français. Tout ceci grâce à la ténacité de Georges Clemenceau qui a permis leurs installations au musée.

vagabondageautourdesoi.com
Reconstitution d’une pièce de l’appartement de Paul Guillaume avec une partie de sa collection.

Par conséquent, vers 1934, conformément à la volonté du collectionneur Paul Guillaume, sa femme hérite de la collection avec l’obligation de la faire entrer au Louvre plus tard.  Dominica, devenue Walter, par son mariage avec Jean, continue la collection, notamment par l’acquisition de tableaux de Chirico, Matisse et Picasso. Effectivement, l’État acquiert l’ensemble sous souscription pour respecter les dernières volonté du collectionneur.

vagabondageautourdesoi
La découverte du mur d’enceintes de Charles IX pendant les excavations a modifié les plans initiaux de l’architecte. Deux tronçons du mur ont été intégrés au musée.

L’Orangerie actuelle

vagabondageautourdesoi.com
Plan

Pour finir le bâtiment a subi une restauration à partir des années 2000 pour en faire un musée moderne et annexer en sous sol les salles d’expositions des collections, laissant au rez de chaussée l’attrait des Nymphéas.

vagabondageautourdesoi.com
Entrée vers les Nymphéas

Le musée présente autour d’expositions thématiques une collection importante de tableaux datant des années 1860 aux années 1930.

vagabondageautourdesoi.com
Les verrières restaurées

Or depuis le 29 mars 2021, l’Orangerie devrait apposer le nom de Giscard d’Estaing au sien ainsi que le Musée Orsay.

Pour aller plus loin

Orangerie

Sources

Musée de l’Orangerie

Twitter : @MuseeOrangerie

ARCHI EN VRAC

Bric à brac de culture

11 commentaires

    • Bon, ça y est ! On a une date : le 19 mai si on est dans une région un peu préservée. Donc, pour la Bretagne, c’est bon! Pour l’Ile de France, à voir …

  1. un peu loin…
    Bonjour,
    Copier/coller à tous (pardon)
    Je sors du vaccin qui s’est bien passé mais suis terriblement en retard du coup. Je passe vous lire demain plus en détail si pas trop d’effet secondaire comme, mal de crâne. Douce soirée bises amicales. Renée http://envie2.be/

    • Oui c’est un musée très agréable qui propose toujours des expos à taille humaine, c’est à dire avec 5ou 8 salles et c’est très agréable

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.