Triangle d’or-Saint Pétersbourg

@vagabondageautourdesoi

Saint-Pétersbourg fut créé de toutes pièces au début du XVIIIe siècle par Pierre Le Grand. Sa passion de l’eau, son rejet de Moscou et son amour de l’occident lui fait imaginer une ville incomparable, à la fois fastueuse et grandiose, qui ressemble à un musée à ciel ouvert.

Tout ce qui se crée en Europe, Pierre Le Grand l’enviait pour Saint-Pétersbourg. Tous les esprits créatifs de l’art de l’époque, artistes ou philosophes, ont séjourné dans cette ville.

Le quartier dit du « Triangle d’Or » en incarne toute la démesure. Cet endroit est la concentration de la ville historique, de la représentation du pouvoir mais aussi de l’art avec son histoire et son évolution.

  • @vagabondageautourdesoi
  • vagabondageautourdesoi-SAINTPETERB-
  • @vagabondageautourdesoi
  • vagabondageautourdesoi-SAINTPETERB-
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi

La place du Palais est un incontournable. Elle regroupe  la Colonne Alexandre 1er élevée pour la victoire contre Napoléon 1er. Elle est la plus grande colonne monolithique en granit du monde (48 m) avec un archange qui porte la croix au sommet. Parait-il que son visage serait celui d’Alexandre 1er !

@vagabondageautourdesoi

L’arc de triomphe ouvre sur la place et permet aux visiteurs d’entrée à partir de « La » rue de la ville, celle qui va bien avant la gare de Leningrad à la Néva, la perspective Nevski. 

Ici impossible de trouver bancs ou espace où s’assoir. On pose ses affaires par terre et on prend des photos. Des cars transformaient en toilettes publics sont garés sur le côté. Seuls les artistes costumés font l’attraction en sollicitant les touristes pour la photo idéale. Par contre, la grandeur de cette place ne cesse d’impressionner !

@vagabondageautourdesoi

  • vagabondageautourdesoi-SAINTPETERB-
  • vagabondageautourdesoi-SAINTPETERB-
  • @vagabondageautourdesoi
  • vagabondageautourdesoi-SAINTPETERB-
  • @vagabondageautourdesoi

Le palais d’hiver abrite le Musée de l’Ermitage, plus grand en superficie du monde  qui abrite 60 000 œuvres et 3 millions d’objets. Il faudrait 8 ans pour voir tous les tableaux à raison d’une minute pour chaque œuvre. Pourtant il faut se balader dans ce musée pour entrevoir des beautés baroques architecturales.

  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi

Autant dire qu’il faut préparer sa visite, car pas question de voir tout !

Parmi les artefacts les plus prestigieux du musée se trouvent notamment 24 toiles de Rembrandt (salles N°253 et 254). Portraits, scènes de genre, sujets religieux ou mythologie grecque : l’exposition retrace l’évolution de son art, son fond philosophique, et les drames de sa vie personnelle.

L’art italien est également à l’honneur avec la Madonna Benois et la Madonna Litta de Léonard de Vinci (salle N°214) ; les magnifiques loges de Raphaël (salle N°227) ; l’emblématique Garçon accroupi de Michel-Ange (salle N°230) ou les toiles du Caravage (salle N°260). A voir également : la célèbre « Horloge du Paon », dans la salle du Pavillon (N°204), qui sonne chaque mercredi à 19h.

Ci-dessous un petit aperçu du département de décoration intérieure russe du 19e et 20e siècle.

  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi

Néanmoins, la beauté des œuvres découvertes est perturbée par le bruit et le mouvement qui envahit le plaisir. Même aux offices de Florence, je n’avais pas eu cette impression de fatigue et de dégout mêles à la fin de ma journée. 

Si vous souhaitez visiter à votre rythme, depuis mai 2020, le musée met en ligne une visite virtuelle à découvrir ici

Questions pratiques

Pour préparer sa visite, il y a le site du Routard ou le Cartoville 

14 commentaires

  1. Bonjour Matatoune. Je voulais justement visiter Saint-Petersbourg pendant les nuits blanches cette année, mais c’était avant…. Merci pour ce bel article

    • Oui nos plans ont été complètement perturbés, mais ça reviendra peut être en 2021. En tout cas, à visiter vraiment ! Bonne journée 😉

  2. Merci Matatoune pour ce superbe aperçu de cette magnifique ville. La place est grandiose et en effet, pour visiter le musée, il faut bien préparer sa visite, c’est tellement grand. Tes photos sont très belles. Coup de coeur pour la bibliothèque 🙂
    Avec mes amitiés, je te souhaite un beau week-end. Bisous ♥

    • Pour une première prise de contact avec la Russie, Saint-Pétersbourg est une ville qui garde un aspect européen appréciable. De plus, c’est une ville habituée aux touristes occidentaux donc ouverte vers l’Europe. Nous n’avons pas senti la même ouverture à Moscou. Très bon weed-end Denise

  3. Si il est ville qui est à voir en Russie c’est bien celle-ci et je regrette de n’avoir jamais pu y aller. Bisous

  4. cela fait des années que je rêve d’aller à Saint-Pétersbourg visiter le musée de l’Ermitage peut-être retrouver les « nuits blanches » avec Fiodor (Dostoïevski) écrivain culte pour moi 🙂
    mais Basile le Bienheureux à Moscou aussi…
    Je vais faire une révision accélérée de ma langue préférée je voulais attendre que Vladimir 1er ne soit plus le tsar mais il faut se faire une raison… J’aurai rejoint Saint Pierre avant qu’il ne tire sa révérence et sa ceinture noire 🙂

    • Fais-toi plaisir et tu verras dans les boutiques de souvenirs, des mugs, des fioles, et que sais-je encore à l’effigie de ce nouveau tsar qu’il est entrain de devenir …

  5. Saint-Pétersbourg est une ville avec un patrimoine culturel et historique d’une grande richesse. Merci beaucoup pour ce moment d’évasion, ce voyage dans le temps et ces photos superbes. Belle journée Tatoune 🙂

    • Merci à toi d’être passée ! Le patrimoine est incroyable et mérite plusieurs visites, je crois ! Bon week-end Lisa

    • Nous l’avons visité pendant les nuits blanches et j’avoue que trop de touristes tuent le tourisme ! J’ai préféré Moscou, plus authentique !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.