Coups de cœur florentins!

Concernant notre séjour à Florence, j’aurais tellement voulu vous parler de tant d’autres choses : du Musée Galilée avec la lunette dont il s’est servi, du Porto-Vecchio où le touriste  essaye d’immortaliser un coin de la vue avec un selfie, de la Plazza della Signoria, de la cathédrale San Lorenzo et celle de Santa Maria Novella, etc. Seulement voilà, non seulement le temps manque (c’est pas parce-qu’on est à la retraite qu’on n’a rien à faire) mais aussi que je vais vous perdre à force de référence touristiques, historiques, tout en « IQUE », un peu barbant quand même !

Alors, promis, je clos cette série en partageant  nos coup de cœur!

Circuler dans le centre historique de Florence, autrement qu’à pieds,  reste une sinécure. Ce n’est pas pour rien si un tarif unique de taxi est proposé de l’aéroport à votre hôtel : 20€ et vous évitent les arnaqueurs (les taxis sont blancs) ! Bien sûr, si vous arrivez par le train, aucun problème, la gare centrale est juste à côté de Santa Maria de Novella, donc proche du centre historique. Du coup, les florentins circulent en bus, en scooter et en vélo ! La Fiat, pot de yaourt utilisé souvent dans les rues de Rome, est remplacée par une voiture plus branchée !

Vous vous ferez très vite à l’avertisseur des chauffeurs de taxi, un peu genre sifflet continu que, au début, vous entendez derrière vous sans vous doutez une seule seconde qu’il vous concerne.

Et, les touristes peuvent circuler bien évidemment en calèche! Pas eu le culot de demander combien coûte le tour de Santa Maria del Flore.

vagabondageautourdesoi-santa-wordpress-20171019_150850Reste qu’il ne fait pas bon être livreur dans le centre. Mais, la mondialisation étant passée par là, nous avons vu vu des livreurs Delivero, mais le temps que je dégaine mon appareil, il avait déjà disparu au nom de la rentabilité demandée!

 

Je ne résiste pas au plaisir de vous présenter les panneaux de sécurité routière détournés par Clet Abraham, originaire de Florence. Peut-être avez vous ses œuvres à Rome ou à Paris. En voici deux repérés dans nos cheminements :

Et, puis, d’autres dont je ne connais pas l’auteur:

vagabondageautourdesoi-florence-wordpress-DSC_2094

vagabondageautourdesoi-florence-wordpress-2028

Un clin d’œil encore pour les terrasses. Car, sans elles, pas d’art de vivre à la Florentine. Voici mes préférées:

Et, maintenant, ce qui fait aussi le charme du voyage, le gite et le couvert !

vagabondageautourdesoi-wordpress-00Soyons clairs ! Il ne s’agit nullement d’un avis estampillé par une quelconque enseigne ! Non, c’est notre avis, subjectif, orienté et limité ! Et, nous l’assumons!

 

logo.png

 

Notre hôtel, à quelques minutes à pieds de la Plazza Santa Croce.    Idéal pour les visites.

Via San Cristofano 2.

 

vagadondageautourdesoi-speflo-wordpress-124034Notre meilleure Pizza Calzone, c’est indéniablement dans ce restaurant que nous l’avons mangé. Je pense qu’ils font fondre la Mozarella avec les oeufs et le jambon habituel ! Ce qui la rend mousseuse ! Un régal ! Le soir, c’est bondé car c’est minuscule. Il servent aussi à emporter mais peuvent servir un verre dehors en attendant !

vagabondageautourdesoi-speflo-wordpress-214327

Situé presque en face du marché à la Via dei Macci, 113r.

 

vagabondageautourdesoi-speflo-wordpress-204913

 

Ça n’a pas l’air appétissant, j’en conviens ! Et, pourtant, c’est une spécialité culinaire : les trippa alla fiorentina ! Moi, je n’aime pas les tripes, mais j’ai goûté et c’est vraiment assez bon ! Janjy, lui, il adore et il s’est régalé!

Largo Piero Bargellini, 16

entree

 

Soyons honnêtes, c’est aussi là que nous avons mangé le meilleur Tiramisu. Regardez, ça donne envie, n’est-ce pas ?vagabondageautourdesoi-speflo-wordpress-211524

 

 

 

vagabondageautourdesoi-speflo-wordpress-224727Restez aussi à goûter la Bistecca alla fiorentina, une viande de bœuf spéciale de grande qualité qui se consomme bleue. Moi, qui adore la viande de bœuf, hum! index

Trattoria Osteria Da Que’Ganzi, Via Ghibellina, 70/rosso

vagabondageautourdesoi-florence-wordpress-04728A noter que vous pouvez aussi déguster de la très bonne charcuterie servie avec du miel et du fromage Pecorino de différents âges!

A propos du Pecorino di Romano, dans la Trattoria il Bargello, un resto de quartier près des offices, on nous l’a servi avec du pain huilé et des olives de Sicile. Succulent! Trop gras, je vous le concède, mais succulent! vagabondageautourdesoi-florence-wordpress-212811

 

vagabondageautourdesoi-speflo-wordpress-155458Mais, en Italie, on abuse de Gelato de toutes sortes: le plus souvent dans des cartons, pour manger en marchant ou à table. Il y a en a partout.

Et, on les a beaucoup fréquentés !

Impossible d’en faire le classement. Suivez votre instinct et regardez les guides!

Maintenant, on n’est pas obligé de manger au restaurant. Les différents Panini et Pizzas vendus par des petits commerces et boulangerie sont très appréciables!

Une autre façon de se nourrir est de circuler dans les marchés pour trouver des plats préparés à déguster assis sur les marches d’une église au soleil, à l’extérieur, ou à table.

Voilà notre petit tour de nos coups de cœur est terminé. Refermons lentement l’album de ce voyage …Avec  nos remerciements …!vagabondageautourdesoi-florence-wordpress-20171019_122811tripavisor

booking