François Kollar:Un ouvrier du regard

1904 /1979 – Jeu de paume

09 fév.-22 mai 2016

 

François Kollar, employé des chemins de fer dans son pays natal, puis tourneur sur métaux dans les usines Renault de Boulogne-Billancourt, devient photographe professionnel à l’âge de 24 ans après avoir acquis une riche expérience de chef de studio chez l’imprimeur parisien Draeger. Sa connaissance intime du monde du travail, de la publicité à la mode en passant par l’industrie, l’artisanat et l’agriculture, lui permet d’aborder les outils, les matériaux et les gestes avec une expertise professionnelle exceptionnelle.

L’exposition du Jeu de Paume porte un regard contemporain sur son œuvre, à la lumière du contexte historique, et analyse la nature des commandes qu’il reçoit tout au long de sa vie. La première partie de l’exposition dévoile sa période expérimentale: ses autoportraits réalisés dans son studio à Paris ainsi que le travail effectué pour des agences de publicité mais aussi pour la mode.

La deuxième partie de l’exposition est consacrée à La France travaille (1931-1934) et réunit des tirages d’époque, des diaporamas ainsi que des archives et des publications. Et la troisième partie présente des œuvres de François Kollar réalisées après la commande de La France Travaille: la mode et les commandes industrielles

Un petit mot ...