Villa Majorelle – Nancy

Nancy est le berceau de l’Art Nouveau, au même titre que Barcelone avec Gaudi, Paris avec Hector Guimard, etc. C’est un art total qui touche autant l’architecture, que les mobiliers en passant par la verrerie et la ferronnerie. C’est un art unitaire puisqu’il rassemble artisan et artiste autour d’une nouvelle définition des formes dont l’inspiration est florale et animale, le plus souvent. C’est un art du quotidien puisqu’il s’agit d’offrir l’art à tous pour embellir la vie de tous les jours.

Après la guerre de 1870 et l’annexion de l’Alsace-Lorraine par l’Allemagne, une communauté d’artistes trouvent refuge à Nancy et souhaitent développer l’industrie de Lorraine et son rayonnement au travers des arts décoratifs.

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010454
Statue exposée dans les jardins du Musée de l’École de Nancy

Majorelle, menuisier reconnu, s’associe à Emile Gallet, maître verrier et industriel. Ils auront leur petit succès  lors de l’exposition universelle de Paris en 1900. Mais, en 1998, Marjorelle décide de s’ancrer dans Nancy en donnant carte blanche à un jeune architecte de Paris, Henri Sauvage, pour la construction de sa nouvelle villa.

Celle-ci sort de terre de 1901-1902et affiche entièrement ce nouveau style Art nouveau.

Ouverte depuis 1997 au public, elle témoigne de l’engagement total de cette période pour un art de vivre particulier.

 

Délibérément anti symétrique et anti-conformiste, la villa est un espace de vie pour les propriétaires et leur domesticité et un espace de travail pour Majorelle.

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010471
Façade ouest et sud

 

Villa_Majorelle_facade.JPG
Façade nord

Façade nord

La façade nord, la plus complexe, est divisée en trois blocs juxtaposés :
A gauche, la partie réservée au personnel et le vestibule d’entrée . Au centre, la cage d’escalier formant un avant-corps d’inspiration gothique. A droite, la partie réservée à la vie de famille. Une terrasse s’ouvre, par un arc surbaissé (caché aujourd’hui par un bow-window) sur le vestibule. La rampe de la terrasse en céramique rappelle la courbe de l’arc. La terrasse, située en plein Nord, fut fermée ce qui permit à la famille de profiter d’une petite pièce à vivre. Dossier enseignant.

 

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010481
L’architecte a mis en valeur la grande baie de l’atelier du propriétaire par un balcon en bois accroché par des racines métalliques.
vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010479
L’escalier est souligné par des céramiques décoratives: monnaie du pape et orchidée. Thème récurent dans la maison
vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010491
Vitrail de l’escalier fait par Jean Gruber pour voir aussi le parc.

 

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010493
Détail du vitrail de Jean Prouvé

 

 

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010480
Gouttière
vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-23
Porte d’entrée

 

 

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010511
Détail de la monnaie du pape de la porte d’entrée

 

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010486
Porte d’entrée sur la rue Louis Majorelle

 

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010512
Rampe de la terrasse

Façade est

Cette façade côté service est traitée de façon beaucoup plus simple. Les ouvertures répondent sans doute à un souci fonctionnel. On distingue l’escalier de service et l’accès au sous-sol. La grande baie ouvre sur la cuisine. Dossier enseignants
vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010472
Les encadrements de fenêtres sont les seules décorations.
vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010517
L’accès à la cave est elle aussi traitée comme antisymétrique.

Façade sud et ouest

La façade Ouest semble être la plus déstructurée dans son volume général : un balcon couvert japonisant apparaît comme étant suspendu dans le vide. Il est fermé par une grille métallique qui rompt avec le décor général.
Il faisait tellement froid que la façade sud a été rapidement regardée.
vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010514
Balcon suspendu
vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010516
Façade sud, au-dessus du bunker qui devrait être bientôt tout recouvert de lierres, la garde-manger.

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress--1234jpgvagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress--123La salle à manger

 

 

 

Les épis de blés sont les éléments de décoration déclinés sur tous les meubles.

 

La partie fumoir de la salle à manger, assez rare qu’elle soit ainsi dans la salle à manger, est située dans l’espace du bow-windows avec les mêmes éléments décoratifs.

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010499

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010494
Toujours le même thème

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010492

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress-1010422
La chambre exposée au musée de l’École de Nancy devrait prochainement retrouvée sa place à la villa

Infos pratiques

Adresse
Villa Majorelle
1, rue Louis Majorelle
54000 NANCY

Visiteurs individuels: La Villa Majorelle se visite les samedis et dimanches à 14h30 et 15h45 dans le cadre de visites guidées.

Réservation obligatoire auprès du Département des Publics des musées de Nancy
:: 03 83 17 86 77
:: email: servicedespublics-musees@mairie-nancy.fr

vagabondageautourdesoi-majorelle-wordpress--1235.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s