Sang famille- Michel Bussi

Sang famille- Michel Bussi

ISBN : 2258113113
Éditions : Les Presses De La Cité

Parution : Mai 2018

vagabondageatourdesoi-SANGFAMILLE-wordpress-12Le « Harry Potter » de Michel Bussi, c’est Colin orphelin depuis l’âge de six ans  qui ressent comme un besoin vital de revenir sur l’île de Mornesey. L’île est le lieu où sa vie à basculer dix ans plus tôt. Aidé de deux copains de son camps de vacances, il va essayer de dénouer les fils des non-dits de sa famille et, comme un rite initiatique, il va retrouver sa filiation et entrer dans la vie adulte. Parallèlement,  un « emploi-jeune » engagé pour une mission d’été afin d’assurer la sécurité dans l’île, Simon, décide d’en percer son mystère où cohabite une plage magnifique et ses touristes, un trésor caché et un ancien bagne transformé en prison ! Les chapitres s’enchaînent entre l’enquête de Colin sur le mode « je » et celle de Simon. Du coup, l’intelligence froide du second affronte les émotions de Colin, tous deux dénouant les fils de meurtres nouveaux mais aussi des morts anciens.

Annoncé par le bandeau comme une nouveauté, Sang famille est en réalité un roman de jeunesse. Paru en 2009, l’auteur reconnaît que ce livre est celui qui lui parait le plus personnel. Quelques retouches et ce nouveau polar nous ramène à grands pas dans son univers : la manipulation, la recherche d’identité et les secrets de famille.

Ne cherchez pas l’île de Mornesey dans votre moteur de recherche préféré, elle n’existe que dans l’imagination de l’auteur ! Alors quelle île a inspiré l’auteur ? Qu’importe puisque c’est ce huit clos qui permet à Bussi d’enfermer son lecteur dans les griffes de son intrigue ! Sur cette île, 40% des habitants possèdent un ancêtre criminel. Bien sûr, Michel Bussi ne sous entend nullement qu’il existerait un gêne criminel mais juste une habitude d’être hors la loi ! Ce sera l’unique allusion de l’auteur à des points de vue plus actuels, ce qui ne sera pas ceux des prochains : voir On la trouvait plutôt jolie , par exemple! Le lecteur est tenu en haleine par la recherche de la figure paternelle. Persuadé de le retrouver vivant, Colin nous entraîne dans ses certitudes au point de … !

Moins ancré dans l’actualité que les polars suivants, Sang Famille flirte avec le roman pour ado, un lecteur averti quand-même (plus de 400 pages) de type « Club des cinq » et un polar de jeunesse où le lecteur pressent ce que seront les tics d’écriture de Michel Bussi qu’on apprécie tant!

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

 

Simon ressentit à cet instant une impression étrange: celle d’avoir définitivement déchiré le décor de cette île, ce décor tendu pour les touristes. D’avoir mis le pied dans la fourmilière, d’avancer désormais à découvert, seul, au cœur de l’île des brigands.

+++++++++++++++

Un bruit de verre, une bouteille cognée par le pied de mon père, me ramena à la réalité.
J’avais l’impression d’avoir brusquement acquis une maturité, d’avoir en quelques heures rattrapé ce que les fils vivent avec leur père pendant dix ans
Toutes les phases de l’œdipe.
De la vénération à l’acceptation d’un père comme les autres. Imparfait. Fautif.
Œdipe express.
J’avais grandi.
Oui, il fallait être un homme pour comprendre ces choses-là.

++++++++++++++

 Faut faire à confiance à personne sur cette île. C’est une île pourrie.
Il se retourna, cracha par terre et continua:
– Ça se voit pas du premier coup d’œil. Quand on passe, on voit le soleil, la mer, les mouettes, c’est tout. Mais tout est pourri ici. Les gens ont en eux des secrets qui les pourrissent de l’intérieur, petit à petit. Ils les ont déjà quand ils naissent. C’est comme un poison qu’ils se refilent dans le sang, les pères les refilent aux gamins. Par le sang, par le sperme. Des crimes qu’on ne peut plus raconter. Des meurtriers qu’on ne peut plus dénoncer. C’est comme ça depuis toujours. Je te fais peur, hein ? T’as raison, fais confiance à personne. Surtout pas à moi ! 

D’autres livres

N'oublier jamais par Bussi

Plaisir de lecture : Génial
Suspense : ETONNANT
Frissons : Non
Ennui : PAS DU TOUT
Un très bon moment de lecture!

25 mai 2014 – Babelio

 

*****************************************

Le Temps est assassin par Bussi

Deux années en parallèles ! Deux étés qui résonnent à 27 ans d’écart !
Deux moments de vie inséparables ! le premier qui viendra nourrir le second et le second qu’on ne pourra ni anticiper ni deviner ….
C’est tout l’art de l’auteur, qui au fil de ses livres est devenu maître du suspens ….
Un très bon moment de lecture ! Voir la quatrième de couverture pour le résumé de l’histoire.
Mais le plaisir de la lecture viendra du soleil, de la plage, de la Corse, sauvage et escarpée entre ses traditions et sa modernité, des criques et des investisseurs immobiliers, des femmes et des hommes, jeunes et vieux, car l’histoire nous happe.
Ces tranches de vie décrites, malgré certains excès pardonnés tant le livre tient en haleine jusqu’à la fin, sont parfaitement mis en scène …On imagine bientôt un film !
Les émotions sont là : on espère, on tremble, on pleure, ….
Bref, ne manquer pas cette aventure surtout en cette période de vacances!

(24 juillet 2016- Babelio)

*****************************************

On la trouvait plutôt jolie par Bussi

 

 

On la trouvait plutôt jolie – Michel Bussi

 

 

*****************************************

Un article du magazine Lire sur l’univers de Michel Bussi au moment où il préparait son dernier polar « On la trouvait plutôt jolie« . Ce qui ressort de cet article, c’est sa simplicité, sa proximité, son côté prof (du Supérieur) mais prof quand-même…Comme un ami qu’on aurait perdu de vue mais qui nous enverrait de ses nouvelles régulièrement avec ses romans …

vagabondageautourdesoi-sangfamille-wordpress-2018060
Extrait de Lire -Juin 2018

logov3signaturemail                                        Juin 2018                      livraddict_logo_newp