Expositions 2018

vagabondageautourdesoi-barbara-wordpress-25

Barbara – Philharmonie

C’est avec ma Barbara préférée que nous avons visité cette exposition. L’exposition retrace chronologiquement sa vie en présentant des détails sur son enfance, ses années belges, son amour pour Luc Simon, sa maison de Précy, l’attachement à son chat, ses laines et des éléments  de la femme publique qu’elle était  à la fois généreuse, mélancolique et adulée!

vagabondageautourdesoi-104-wordpress-14

Les faits du hasard – 104.Cent quatre

L’exposition présente plus de 25 installations numériques  dans différents lieux ce qui permet une respiration salutaire tant les œuvres peuvent interpellées, étonnées et même dérangées.
On est au cœur d’une exposition étrange qui bouleverse les codes de la création

 

Malik Sidibé – Mali Twist -Fondation Cartier

vagabondageautourdesoi-Sidibé-wordpress-01.jpeg

Sans doute retient-on mes portraits parce qu’ils respirent la jeunesse, la joie et la gaieté. Dans mon pays, le portrait incarne la tradition photographique. Il retrace aussi notre histoire, notre peuple, à travers des visages, coiffures, vêtements, objets, tresses, chaussures. Malick Sidibé, 2003

 

 

vagabondageautourdesoi-derain-wordpress-6

Derain – Centre Pompidou

Ce peintre a droit à une belle reconnaissance depuis un an. Il est remis au goût du jour par deux expositions parisiennes, celle de « Derain, Balthus et Giacometti, une amitié artistique »  au Musée d’Art Moderne Derain, Balthus, Giacometti Une amitié artistique… et celle-ci.

 

César- Pompidou

vagabondageautourdesoi-cesar-wordpress-1231000590

L’histoire de César Baldaccini est connue : fils d’un bistrotier marseillais, tout le prédestine à reprendre le commerce de son père. Mais, il en décide autrement. Il découvre la soudure à l’arc et se met à assembler tout ce qu’il peut récupérer chez les ferrailleurs : boulons, essuie-glace, tubes, etc.

 

Être moderne: Le MoMA à Paris – Fondation Louis Vuitton

vagabondagautourdesoi-MoMa-wordpress-01

La Fondation ressemble toujours à un paquebot qui a perdu ses couleurs vives mais dont le gris actuel convient très bien au temps pluvieux qu’il faisait au moment de la visite. L’exposition se déroule sur les 3 niveaux disponibles d’où énormément d’œuvres ( à peu près 200), forcément d’une grande diversité puisque ce musée créé en 1929 s’est toujours revendiqué comme témoin de l’avant-garde de la création contemporaine et inévitablement réducteur puisque sur quatre niveaux vont être balisés presque cent ans d’Histoire de l’Art. (…)

L’aventure de la couleur

vagabondageautourdesoi-metzpompidou-aventure-wordpress-1

En 1977, la couleur est au cœur du projet architectural du Centre Pompidou Paris. Cette exposition, à Metz, continue ce questionnement au travers de la présentation d’une quarantaine d’œuvres qui rendent compte du souci des créateurs contemporains de maîtriser la couleur tout au long de l’histoire de l’art contemporain.