Mes lectures en 2021

Mes lectures en 2021

La page Mes lectures en 2021 présente la nouvelle année de lecture, suivant les axes contemporains. En effet, le site se spécialise dans la littérature qui vient de paraitre.

Pour débuter, premier semestre

vagabondageautourdesoi.com
Nuit de la lecture 2021

Mes lectures Romans policiers en 2021

Kirby Williams – Les enragés de Paris

Caryl Férey – Lëd

Niko Tackian – Solitudes

Xavier-Marie Bonnot – Les vagues reviennent toujours au rivage

Olivier Merle – Dans l’ombre du loup

Chrystel Duchamp – Le sang des Belasko

James Patterson – Diamants de sang

Et, ensuite mes lectures littérature générale en 2021

Judith Perrignon – Là où nous dansions

Tiffany Tavernier – L’ami

Emmanuelle Dourson – Si les dieux incendiaient le monde

Gaëlle Josse – Ce matin-là

Anne Boquel – Le berger  

Julien Guerville – Amanita

Yasmina Reza – Serge

Marie Ndyale – La vengeance m’appartient

Olivier Adam – Tout peut s’oublier

Patrick Grainville – Les yeux de Milos

Puis mes lectures Essais en 2021

Janvier 2015 LE PROCÈS – Yannick Haenel – François Boucq

Ivan Jablonka- Un garçon comme vous et moi

Sarah Biasini – La beauté du ciel

Myriam Brousse – Les mémoires du corps

Paul Valéry et les peintres

Et pour finir

Un écrivain n’est jamais le lecteur de son œuvre, même cinquante ans après l’avoir écrite ; s’il ouvre l’un de ses livres, dès la première ligne, il se remet à l’écrire.

Camille Laurens

Chaque écrivain tout au long de sa vie exprime un seul thème. C’est la nécessité de compréhension, de tendresse et de persévérance dans l’infortune chez des individus traqués par les circonstances.

Tennessee Williams

Il faut lire des romans pour connaître le sens de notre vie et des vies de ceux qui nous entourent et que l’hébétude du quotidien nous masque. Il faut lire des romans pour pénétrer dans de milieux sociaux différents du nôtre et pour y retrouver, sous la différence des moeurs, la ressemblance de la nature humaine ; pour étudier comme au laboratoire les problèmes fondamentaux, qui sont celui du péché, de l’amour et du destin, cela d’une manière concrète et sans les transpositions de la morale ; pour enrichir enfin sa vie de la substance et de la magie d’autres existences.

Jean Guitton

Chroniques littéraires

Babelio