Auteurs commençant par T

Une bibliothèque est plus une compagnie qu’un moyen de lecture. Un remède et une consolation. Quand nous sommes tentés de trop mépriser nos semblables, il suffit, pour nous réconcilier avec eux, de contempler une bibliothèque comme celle-ci, riche en monuments dressés à la grandeur de l’homme.  Arturo Perez-Reverte

Auteurs commençant par T – Littérature générale

Karine Tuil – Kaddish pour un amour

vagabondageautourdesoi.com - Karine Tuil - Karine Tuil s’est complètement renouvelée en proposant pour cette rentrée littéraire un recueil de poésies dont le titre Kaddich pour un amour interroge. En effet, apposée la prière juive pour les morts avec la célébration de l’amour n’est pas habituelle.

Karine Tuil en reprenant les formes de cette pratique liturgique espère faire le deuil d’une relation qu’elle ne semble pas avoir choisi d’arrêter et qu’elle souhaite continuer, malgré tout.

A la manière du chant pour le mort qui accompagne les vivants, l’écrivaine accepte le départ de l’être aimé et essaye d’apprendre à vivre sans lui, tout en gardant le souvenir doux de cet amour. La suite ici

Pierre Favre & Roger Taillibert  Léa Tichit

vagabondageautourdesoi.com - Pierre Favre & Roger TaillibertMasse critique en décembre de Babelio a déposé au pied du sapin un petit livre, condensé significatif d’une collaboration fructueuse entre un industriel et un architecte, Pierre Favre & Roger Taillibert, écrit par Léa Tichi. Leur association a complètement révolutionné la construction des bâtiments industriels.

Roger Taillibert est un architecte apprécié même si son nom est connu que des initiés : le stade du Parc des princes à Paris, cette sorte de bol aux anneaux de béton et le complexe de Montréal de 1976, qui rappelle la flamme olympique sont ses compositions.

Pierre Favre est fondateur et directeur des usines de produits pharmaceutiques et cosmétiques du même nom. La suite ici

Karine Tuil – La décision

Plonger dans les méandres de la pensée d’une juge antiterroriste, c’est la promesse que fait Karine Tuil dans son nouveau roman La décision. Et, mélangeant la documentation extrêmement fouillée à son talent de romancière, Karine Tuil réussit parfaitement à faire comprendre la tension éreintante et étouffante qui obsède ceux qui sacrifient leur liberté et leur vie privée à l’application du droit face à des personnes qui ont fait de la haine leur carburant !

Alma Revel enquête sur le sort de AbdelJahil Kacem, revenu de Syrie avec sa femme et son enfant. Il demande à bénéficier de la liberté au nom du droit à s’être trompé, à avoir fait une erreur de jeunesse, alors qu’il est soupçonné de radicalisation et d’allégeance à l’État Islamique. La juge doit évaluer le degré de dangerosité de ce prévenu et décider s’il doit rester en prison ou bénéficier d’une liberté conditionnelle.

Néanmoins, assumer la coordination du pôle antiterroriste nécessite la perte de sa liberté individuelle. Protégée en permanence par des gardes du corps, elle reçoit chaque jour des menaces pour elle et sa famille, trois enfants et un mari qui assume toute la logistique du ménage. Écrivain, Ezra a reçu la distinction suprême dès son premier roman. Depuis, rien ! Pas une seule ligne écrite. De plus, ces épreuves le renforcent dans la recherche de son identité. Sa radicalisation religieuse, lui dans la religion juive, l’éloigne de plus en plus de sa femme. D’ailleurs, Alma songe à une séparation. La suite ici

Valérie Tong Cuong – Un tesson d’éternité

vagabondageautourdesoi;com Valérie tuong Cuong Première rencontre avec Valérie Tong Cuong pour Un tesson d’éternité qui dresse le portrait complexe et meurtri d’une femme moderne à la quarantaine brillante. Son passé qu’elle a tellement tenté d’oublier, et de faire oublier, va remonter décuplé de violence lors de l’arrestation de son fils.

Anna Gauthier est une pharmacienne installée dans le Village. Elle est mariée à Hubert,  journaliste de formation, chargé du département culturel de la ville. Sa villa surplombe la mer. Ils ont un fils, Léo, en classe terminale, qui leur a aussi permis par ses loisirs d’avoir leur place dans la communauté des décideurs.

D’ailleurs comme une prémonition, un reportage sur le vol d’un fond de teint dans la pharmacie, avait permis, grâce à la perspicacité d’Anna, de faire un reportage sur le comportement violent de la femme responsable.

Ce qui va faire basculer cette famille à l’apparence idéale est l’arrestation de Léo ! Celui-ci a carrément tabassé un policier  dans la manifestation de l’après-midi ! Certes, l’officier avait commencé en s’attaquant à une jeune fille, amie de Léo. La suite ici

Auteurs commençant par T – Romans policiers et polars

Olivier Truc – Les sentiers obscurs de Karachi

vagabondageautourdesoi.com - Olivier Truc - Olivier Truc propose sous la forme d’une enquête journalistique de reprendre les éléments de l’attentat de Karachi au Pakistan de 2002 pour tenter de trouver les responsables.

Une affaire irrésolue !

En mai 2002, un bus militaire transportant des techniciens de la Direction des Constructions navales a explosé devant l’hôtel Sheraton dans la capitale du Pakistan.  L’attentat a provoqué quatorze morts dont onze employés français, des blessés et des traumatisés à vie. Rapidement, Al-Quaïda l’a revendiqué et l’enquête s’est arrêtée. En 2009, un nouveau juge oriente l’enquête vers des représailles

Mais si l’affaire Karachi est encore dans nos mémoires, c’est par le scandale politique qui découla de la vente de frégates à l’Arabie Saoudite et de trois sous-marins au Pakistan Elles auraient permis le versement de rétrocommissions illicites vers la campagne électorale d’Édouard Balladur.

Le volet financier a été jugé en 2019 avec la relaxe d’Édouard Balladur et François Léautard, condamné avec sursis. La suite ici

Danielle Thiéry – La souricière

vagabondageautourdesoi.com - Danièle Thiéry - Danielle Thiéry connait bien La Souricière, cet espace entre le 36 quai des Orfèvres, lieu mythique abandonné au profit du Bastion, et le Palais de Justice de Paris. Seulement, la fiction qu’elle nous propose avec ce nouveau roman policier n’a rien à voir avec la réalité, sauf à ressortir du musée de la Police différents éléments de torture sado-maso trouvés lors des enquêtes.

Car, La Souricière couvre un certain nombre de sujets de déviance avec notamment la pédocriminalité, la vengeance, les milieux libertins et même le milieu politique !

Même si le roman s’ouvre sur le suicide d’un tueur en série spécialisé dans le viol de mineurs, ce sont une série de disparitions, notamment une dans le milieu politique, qui va aboutir à la saisine du Commissaire Marion et de son équipe pour enquêter.

L’équipe autour d’Edwige Marion fait toujours corps avec elle. Au début de La Souricière, la Capitaine Valentine Cara se marie avec sa bien-aimée Rose, médecin légiste. Mais, son passé viendra lui éclater en plein visage.  Luc Abadie, en panne de compagnon pour l’instant, loge chez Marion, le temps de voir venir. Alix la psy modère comme elle peut les brusqueries de Cara, mais elle n’a pas son pareil pour décrypter les mots et les silences des suspects. La suite ici 

Franck Thilliez – Labyrinthes

vagabondageautourdesoi.com - Franck Thilliez Désolée Franck Thilliez, j’ai un peu deviné où vous vouliez en venir avec les quatre femmes de votre nouvelle aventure, vous le Maître de la manipulation et de l’emprise avec votre obsession des éléments de la mémoire. C’était sûr qu’il y aurait un festival avec ce polar au titre évocateur de Labyrinthes, et en plus au pluriel ! De plus, j’ai été bousculée sur les limites de la violence dans l’art et sur la position de lecteur, voyeur institutionnalisé des méandres de votre cerveau alambiqué pour comprendre la noirceur humaine !

Quatre femmes donc : Lysine, la journaliste, enquête sur une vidéo particulièrement dérangeante qu’on a laissé sur son chemin. Julie, pas encore dix-huit ans, est séquestrée par un écrivain Traskman Caleb qui la définit comme sa muse. Véra Clétorme, ancienne psychiatre hypersensible aux ondes, s’est réfugiée dans un chalet au fin fond des bois et fuit toute sociabilité. Et Sophie est une écrivaine ou peut-être juste une affabulatrice, La suite ici

Franck Thilliez – 1991

Franck Thilliez – Sharko

 

 

Télérama

Chroniques littéraires