Auteurs commençant par M

Effectivement, messieurs les connaisseurs des mouvements intérieurs de l’âme et de la psyché, lire donne aux femmes des idées ! Sacrilège. Comment obturer le flux de jouissance que procure alors, chez les femmes, la lecture ? Les femmes qui lisent sont dangereuses – Laure Adler 

Auteurs commençant par M, catégorie essais

Maryline Martin – Brassens, Jeanne et Joha

vagabondageautourdesoi.com Maryline Martin - 2021 est une année de comémoration pour Georges Brassens et Maryline Martin fait revivre le chanteur à partir des femmes qui l’ont soutenu, fait confiance, entouré pour qu’il devienne le poète et le chanteur que nous aimons toujours.

Jeanne-Marie Le Bonniec est le premier amour de Georges Brassens. Elle fait découvrir, à son homme du sud, le village où elle est née, Lanvollon . Et, c’est là, au cœur de cette Bretagne sauvage, à Lézardieux précisément que Maryline Martin décide de raconter le mois d’août 1981.

La maladie prend de plus en plus de place. Et, cet été sera le dernier ! Pourtant, il est à l’image de tous les autres. Ses fidèles y veillent ! Alors, le temps passe tranquillement à peaufiner jusqu’à la perfection ses textes et leur musique. La virée avec les copains au bistrot du coin permet de retrouver une certaine insouciance et d’oublier l’impensable. C’est aussi le moment pour chacun de décliner pour eux-mêmes les souvenirs d’une rencontre hors norme consacrée presque entièrement à la poésie. La suite ici

Arnauld Miguet – 133 jours à Wuhan avec un chien, un chat et la peur au ventre

vagabondageautourdesoi.com

Arnauld Miguet est apparu, chaque soir, au journal de France 2, pour donner des nouvelles de l’épidémie qui, quelques semaines plus tard, paralyse le monde entier.

Wuhan est une ville de l’industrie automobile, le Boulogne Billancourt chinois, où notamment Peugeot s’est implanté dès 1996 et Renault seulement en 2016 . Actuellement, elle compte plus de 11 millions d’habitants, soit presque cinq fois plus que Paris.

Mais aussi, c’est la ville aux cent lacs qui se rêvait de rivaliser Shanghai. Ville du centre de la Chine, elle célèbre, comme d’autres, les cerisiers en fleurs et rappelle que Mao y a traversé le grand fleuve Yang-tsé à la nage à un âge avancé. Sa devise au XXIè siècle est «  Il se passe quelque chose de nouveau tous les jours » Ça ne s’invente pas ! La suite ici

Auteurs commençant par M, catégorie littérature

Philippa Motte – Le jour où ma mère m’a tout raconté

vagabondageautourdesoi.com Philippa Motte Philippa Motte propose avec Le jour où ma mère m’a tout raconté un premier roman très personnel sur sa grand-mère, comme une ode aux femmes empêchées.

Le roman débute au moment où Hector dépose sa femme Philippa, qui refuse ce prénom et se fait appeler Lili, au service psychiatrique du centre hospitalier proche de son domicile un 22 avril 1969. Élégante, belle, elle impressionne par sa prestance, y compris dans cet univers si particulier. Puis, Philippa Motte décrit l’attente de la venue du médecin, la culpabilité que celle qui ne se croit pas malade renvoie pour mieux encore se tenir, toujours et à jamais, droite face aux événements qui contraignent son conjoint à demander « ce rendez-vous ». La suite ici

Emiliano Monge – Omissions

vagabondageautourdesoi.comEmiliano Monge signe son nouveau roman Omissions sur la répétition d’une histoire familiale qui contraint et fait souffrir chaque génération.90

Carlos Monge McKey disparait laissant sa femme et ses enfants seuls. Du coup, le frère de Carlos, Polo, ramène tout ce petit monde vivre dans sa propre famille.

Les deux femmes se partagent le même toit. La fratrie légitime ne comprend pas pourquoi il faut partager. Et celle de l’adulte fugueur pense qu’il lui manque toujours quelque chose. Le problème c’est que Pollo, l’oncle, ils l’appellent père, sans en dire quoi que ce soit ! La suite ici

Mathieu Menegaux – Femmes en colère

vagabondageautourdesoi.com

Court et incisif, le nouveau roman Femmes en colère de Mathieu Menegaux saisit le lecteur tant il renverse par sa narration ciselée d’un procès d’une femme pour avoir décidé de se faire justice elle-même.

Quelques mots de l’histoire

Une femme attend, dans la cellule des accusés, la décision de la cour lors de son procès, seule avec un papier et un stylo pour écrire son ressenti qu’elle livre au fur et à mesure que l’attente se fait plus longue. C’est l’occasion pour elle de repasser les interventions de chacun, les preuves exposées et de nous faire part de ses impressions. La suite ici

Disparaître – Mathieu Menegaux

@vagabondageautourdesoiQuel est le lien entre une défenestration dans la quartier des Abbesses à Paris et le cadavre d’ un homme imberbe, nu retrouvé un matin sur la plage des familles près de Nice ?  Mathieu Menegaux nous le dévoile en détricotant les deux faits-divers dans son nouveau roman noir « Disparaître ».

L’écriture de Mathieu Menegaux est fluide et enchaîne facilement  les chapitres de Nice à Paris, de suites somptueuses en filatures nocturnes coincé dans une voiture, de la souffrance au travail à la crise de la cinquantaine en passant par un Dupont de Ligonnes qu’on espère qu’il n’a pas tué toute sa famille ! La suite ici

Auteurs commençant par M, catégorie romans policiers

La Vallée – Bernard Minier

@vagabondageautourdesoiVouloir de nouveau se confiner avec La Vallée, est-ce que ça peut être du masochisme ? Bien sûr que  non, car cela n’a rien à voir ! Pour ce dernier thriller, Bernard Minier nous demande de suivre son enquêteur hors cadre donc sans limite, le commandant Martin Servaz, mis à pied en attendant son second conseil de discipline. En décrochant en pleine nuit son téléphone, il entend l’appel au secours de Marianne, son ancienne compagne et mère de son fils Gustav atteint de AVB (atrésie des voies biliaires) dont il n’a plus de nouvelle depuis huit ans. Laissant celui-ci en urgence à un couple ami ,  Servaz débarque dans un monastère pyrénéen sur les traces de la mère de son enfant. La suite ici

Olivier Merle – Dans l’ombre du loup

vagabondageautourdesoi.com

Tout d’abord, Olivier Merle, fils de Robert Merle célèbre écrivain, entre pour son dixième roman dans le polar en proposant une enquête bâtie avec talent autour d’un flic atypique, téméraire et au flair implacable.

Le roman commence au moment des fêtes de Noël. Trois meurtres sont découverts dans une villa : deux enfants dans leur sommeil et leur mère dans la salle de bain. Le mari est introuvable. Un Dupont de Ligonnès mais à Abidjan. A été invoqué du terrorisme ou un enlèvement, mais sans fondement. Quelque temps plus tard, l’homme est retrouvé mort dans le bureau de son usine polonaise. La suite ici

Télérama

Classement par auteurs

Chroniques littéraires