Auteurs commençant par M

Effectivement, messieurs les connaisseurs des mouvements intérieurs de l’âme et de la psyché, lire donne aux femmes des idées ! Sacrilège. Comment obturer le flux de jouissance que procure alors, chez les femmes, la lecture ? Les femmes qui lisent sont dangereuses – Laure Adler 

Auteurs commençant par M, catégorie essais

La présidence Macron sous enquêtes – Bruno Mangyoku

vagabondageautourdesoi.com- La présidence Macron sous enquetes- Je n’ai absolument pas résisté devant ce roman graphique, La présidence Macron sous enquêtes, lorsque je l’ai vu dans la vitrine d’une librairie. Parce que le Président Macron avait fait sa campagne en 2017 sous le signe du changement en politique, les différentes enquêtes sorties par Médiapart et reprises après par des journaux comme Le Monde démontrent que la politique n’est pas, encore, un monde comme les autres.

Lors de sa campagne en 2017, Emmanuel Macron a promis un nouveau monde. Cinq ans plus tard, force est de constater que la réalité n’a pas suivie ses propres recommandations. D’ailleurs, avant chaque enquête une pleine page reprend au mot près une de ses affirmations.

Six affaires sont présentées respectant les propos des antagonistes. Seuls les décors, les situations, l’environnement sont inventés. Et, là, où je croyais passer un bon moment de franche rigolade, je me suis surprise à être plus dégoutée, plus touchée que je  l’avais pensé par le manque d’éthique de ses affaires.

Car du Ministre de l’intérieur au Ministre de la justice en passant par le Président de l’Assemblée nationale, la compilation de ses affaires donne vraiment un goût amer sur la réalité de la politique française. La suite ici

Ann Marks – Vivian Maier révélée

vagabondageautourdesoi.com - Ann Marks Il faut vraiment remercier les éditions Despire d’avoir fait paraitre en France l’imposant travail généalogique d’Ann Marks sur Vivian Maier déjà publié en 2019 aux États -Unis sous le titre Vivian Maier Developped.

Ann Marks, retraitée de postes à responsabilité dans des grosses entreprises, consacre son temps à la généalogie. Pendant six ans, elle étudie à peu près les 140 000 clichés de Vivian Maier, ses films super 8 et 16 mm et tous ses enregistrements qui constituent l’œuvre de cette artiste. Elle analyse son arbre généalogique, ses effets personnels, ses carnets, et livre l’histoire de son passé et de sa famille. Ainsi, elle reconstruit la vie de cette femme terriblement discrète, fort , décidée à dépasser ses failles pour vivre libre et affirmer son talent contre vents et marées.

Depuis la découverte de ses photographies en 2007, l’engouement pour cette Mary Popping photographe, comme elle a été surnommée, fascine !  Gaëlle Josse s’en ai inspiré pour publier sa biographie romancée « Une femme en contre-jour » . Ses photographies furent découvertes par hasard en 2017 par John Maloof, jeune agent immobilier. (Voir Vivian Maier). Il a hérité de cette foule d’objets dont Vivian Maier n’a su se séparer.  L’exposition du Musée du Luxembourg présente actuellement une partie de son œuvre (découverte à venir sur le blog). La suite ici

Richard Malka – Le droit d’emmerder Dieu

vagabondageautourdesoi.com - Richard Malka- Quelle belle idée de publier la plaidoirie intégrale de l’avocat des parties civiles, Richard Malka, lors du procès des attentats de janvier 2015 qui s’est déroulé en novembre 2020 pendant 54 jours !

Certes, ce n’est, peut-être pas, celle qu’il a vraiment énoncé tant l’avocat de talent doit sentir son auditoire et s’y adapter. En plus, le procès fut retarder par des retards divers et le Covid, aussi il a fallu être plus court. Donc, forcément, la véritable plaidoirie fut différente.

Qu’importe ! Avec Le droit d’emmerder Dieu, il s’agit pour Richard Malka de montrer l’argumentaire qu’il voulait présenter au nom de Charlie Hebdo.

Tout d’abord, est présentée l’histoire des publications des caricatures. Ainsi, Richard Malka développe la machination dont on fait preuve des imans danois en alertant la communauté musulmane internationale à partir de mensonges. La suite ici

Maryline Martin – Brassens, Jeanne et Joha

vagabondageautourdesoi.com Maryline Martin - 2021 est une année de comémoration pour Georges Brassens et Maryline Martin fait revivre le chanteur à partir des femmes qui l’ont soutenu, fait confiance, entouré pour qu’il devienne le poète et le chanteur que nous aimons toujours.

Jeanne-Marie Le Bonniec est le premier amour de Georges Brassens. Elle fait découvrir, à son homme du sud, le village où elle est née, Lanvollon . Et, c’est là, au cœur de cette Bretagne sauvage, à Lézardieux précisément que Maryline Martin décide de raconter le mois d’août 1981.

La maladie prend de plus en plus de place. Et, cet été sera le dernier ! Pourtant, il est à l’image de tous les autres. Ses fidèles y veillent ! Alors, le temps passe tranquillement à peaufiner jusqu’à la perfection ses textes et leur musique. La virée avec les copains au bistrot du coin permet de retrouver une certaine insouciance et d’oublier l’impensable. C’est aussi le moment pour chacun de décliner pour eux-mêmes les souvenirs d’une rencontre hors norme consacrée presque entièrement à la poésie. La suite ici

Arnauld Miguet – 133 jours à Wuhan avec un chien, un chat et la peur au ventre

vagabondageautourdesoi.com

Arnauld Miguet est apparu, chaque soir, au journal de France 2, pour donner des nouvelles de l’épidémie qui, quelques semaines plus tard, paralyse le monde entier.

Wuhan est une ville de l’industrie automobile, le Boulogne Billancourt chinois, où notamment Peugeot s’est implanté dès 1996 et Renault seulement en 2016 . Actuellement, elle compte plus de 11 millions d’habitants, soit presque cinq fois plus que Paris.

Mais aussi, c’est la ville aux cent lacs qui se rêvait de rivaliser Shanghai. Ville du centre de la Chine, elle célèbre, comme d’autres, les cerisiers en fleurs et rappelle que Mao y a traversé le grand fleuve Yang-tsé à la nage à un âge avancé. Sa devise au XXIè siècle est «  Il se passe quelque chose de nouveau tous les jours » Ça ne s’invente pas ! La suite ici

Auteurs commençant par M, catégorie littérature

Léonora Miano – Stardust

vagabondageautourdesoi.com - Léonora Miano - Léonora Miano propose pour cette rentrée un roman très personnel, son journal écrit pour être publié de plus de vingt ans sur la précarité qu’elle a vécut à son arrivée à Paris avec son expérience d’un centre de réinsertion avec sa fille Bliss.

De ces mois d’errance dans l’attente d’une régularisation, Léonora Miano partage un texte fort, sensible entre colère et amour maternel, sans concession concernant la France, ce pays d’accueil, ex-pays colonial, où elle essaye de conquérir son indépendance.

Louise semble très précoce. Elle souhaite obtenir sa carte de résident car sa fille est née française. Elle a vingt-trois ans, sa fille, onze mois.

Elle est venue pour ses études mais c’est son indépendance qui l’a faite plonger dans la précarité. Un amour. Puis, un bébé.  Et se rendre compte après la naissance que le père ne pourra jamais assumer sa paternité !

Alors, elle part… Seulement, la situation politique et économique se dégrade. Sa bourse ne lui suffit plus à vivre correctement. Elle se précarise et après l’hôtel, c’est le foyer de Crimée, un endroit qui accueille les femmes sans abris. La suite ici

vagabondageautourdesoi.com- Gaelle Josse -

Jarred McGinnis – Le Lâche

vagabondageautourdesoi.com - Jarred McGinnis -Imaginez un premier roman comme un uppercut, non pas contre un adversaire, juste contre soi-même, contre ce narrateur qui s’appelle comme son écrivain, Jarred McGinnis !

Le Lâche, avec ses majuscules doublées, raconte comment un fauteuil roulant redonne à son propriétaire l’envie de revivre, allégé des entraves de son passé, réconcilié avec lui-même à travers une relation de fils à son père apaisée.

Après un accident de voiture, Jarred se réveille à l’hôpital insensible du bas de son corps et complétement esseulé. On lui annonce, abruptement, le décès de sa passagère. Ce n’est pas sa petite amie comme tout le monde le pense.

Mélissa était bien plus : la compagne de ses années d’adolescence et d’errance après la mort de sa mère. Son soutien, son soleil, sa rédemption ! Sans elle, la culpabilité en plus, c’est sa colère brute et froide qui le mine !

A la sortie de l’hôpital, sans logement et sans autonomie, il est contraint de retourner chez son père dont il s’est enfui dix ans plus tôt sans donner de nouvelle. La suite ici

Cédric Meletta – Le meilleur que nous ayons couronné

vagabondageautourdesoi.com - Cédric Meletta - Cédric Meletta ressuscite à travers le roman Le meilleur que nous ayons couronné la figure d’un parfait inconnu : le premier vainqueur du prix Goncourt.

Ce roman entraîne vers la découverte d’une époque, d’une atmosphère, d’un groupe d’artistes qui goutent la vie avec ferveur et surtout sans modération !

John-Antoine Nau, vous ne connaissez pas ? Moi non plus… avant de me plonger dans ce récit. Car le mardi 22 décembre 1903, le premier prix Goncourt est décerné à cet écrivain ayant publié son roman à compte d’auteur ! Son président, Huysmans a déclaré « C’est le meilleur que nous ayons couronné« .

Seulement, mi-aventurier, mi-poète, Jean-Antoine Nau est loin d’avoir le profil habituel de ses successeurs actuels. Il a écrit son récit sur la folie sur des cahiers d’écoliers pendant six ans. Après différentes versions et au moins trois abandons, il sort enfin son livre que personne ne veut ! La suite ici

Victoria Mas – Un miracle

Un événement, le nouveau roman Un miracle, de Victoria Mas est sur les tables de toutes les bonnes librairies en cette rentrée littéraire. Révélée il y a deux ans avec Le Bal des Folles que certains avaient trouvé très ressemblant avec un autre, mais que la plupart avait adoré. Son succès fut reconnut au point qu’une adaptation cinématographique a vue le jour l’an dernier.

Alors, proposer un second roman n’est jamais chose aisée. Mais ici, elle a choisit la grande difficulté. En s’éclipsant derrière les apparitions mariales, Victoria Mas nous narre le caractère délétère d’une foule qui adule puis rejette au gré de ses désirs exorbitants, comme toute personne publique à un moment ou à un autre s’en rend compte.

Sœur Anne arrive en Bretagne pour se rendre sur l’île de Batz en face de Roscoff. Elle est une vraie parisienne. Une de ses consœurs lui a fait une prédiction. Du coup, elle se retrouve dans cette île espérant avoir une vision de la Vierge. Elle la prie depuis l’âge de ses treize ans et se considère légitime pour cette apparition.

Pas de nouveauté pour cette communauté des Filles de La Charité qui déjà en 1830 avait enregistré l’apparition de la Vierge à Sœur Labouré. La suite ici

Julia Minkowski – Par delà l’attente

vagabondageautourdesoi;com - Julia MinkowskiJulia Minkowski, avocate, propose pour son premier roman une plongée dans la justice des années 30 en l’immergeant plus particulièrement au cours de l’attente du délibéré des jurés du procès des Sœurs Papin.

Même si le procès est très connu. que le défenseur des accusées soit une femme, Maître Germaine Brière, l’est beaucoup moins !  Maître Julia Minkowski présente le portrait de sa première consœur, avocate pénaliste rattachée au tribunal du Mans.

Détonnant et téméraire, ce portrait aborde, en autres, la condition féminine de l’époque, le combat pour se faire respecter en montrant la particularité de son statut. La suite ici

Nicolas Mathieu – Connemara

vagabondageautourdesoi.com - Nicolas Mathieu « Le Connenara », cette chanson de Michel Sardou sortie en 1981 que Nicolas Mathieu utilise comme un fil rouge pour décrire une quadragénaire arrivée là où elle le souhaitait déjà enfant mais s’apercevant que de changer de milieu, d’accomplir ses rêves, n’enlève pas les problèmes et les déconvenues.

Hélène Poirot a tout réussi et son environnement le prouve. Une école de commerce dans le top 10 lui a ouvert un monde où plus rien n’était comme avant : une maison d’architecte, un travail à responsabilités, une famille avec ses deux merveilleuses filles et son mari au un « poste en or » chez Axa . Néanmoins, un burn-out l’oblige à quitter Paris et à embarquer filles et mari pour revenir dans sa province natale, l’Est de la France. La suite ici

Mohamed Mbougar Sarr – La plus secrète mémoire des hommes – Goncourt 2021

vagabondageautourdesoi.com Mohamed Mbougar Sarr Mohamed Mbougar Sarr propose un roman intense, puissant et même haletant avec La plus secrète mémoire des hommes que le prix Goncourt vient de consacrer en cette année 2021.

Diégane Latyr Faye est un jeune écrivain sénégalais, arrivé en France depuis si longtemps qu’il n’envisage pas de retour dans son pays. Lui, l’écrivain, a une obsession qui le brûle : retrouver le roman Le labyrinthe inhumain d’un certain T.C Elimane, publié vers 1938, et comprendre comment est écrit un grand livre. Ce dernier raconte l’histoire d’un roi acceptant de brûler les vieillards de son royaume au début en échange d’un pouvoir énorme.

Il s’agit pour Diégane de rechercher des éléments auprès de ceux qui ont connu cet aîné autant auprès de sa propre famille, au Sénégal, qu’auprès de ceux qui l’ont rencontré en France, comme ses amis éditeurs et les autres écrivains francophones. Mais aussi, son enquête l’amene à Amsterdam auprès d’une étonnante écrivaine originaire de Dakar et même en Amérique du Sud recherché une poétesse Haïtienne. La suite ici

Patrick Modiano – Chevreuse

vagabondageautourdesoi.com - Patrick Modiano - A partir du mot « Chevreuse« , Patrick Modiano repart dans ses souvenirs, son œuvre, sa vie et embarque son lecteur dans un univers parallèle où l’histoire s’accouple de mots pour servir la littérature.

Tout s’imbrique le rêve à la réalité que retrouve le narrateur, Jean Bosmans, double de l’écrivain, à la mémoire défaillante. Il recherche l’enfance et ses vingt ans et trouve rien que des images succinctes, un recueil, une chanson… Il suit Camille Lucas surnommée « Tête de mort » «à cause de son sang-froid et parce qu’elle restait souvent taciturne et impénétrable». La suite ici

Philippa Motte – Le jour où ma mère m’a tout raconté

vagabondageautourdesoi.com Philippa Motte Philippa Motte propose avec Le jour où ma mère m’a tout raconté un premier roman très personnel sur sa grand-mère, comme une ode aux femmes empêchées.

Le roman débute au moment où Hector dépose sa femme Philippa, qui refuse ce prénom et se fait appeler Lili, au service psychiatrique du centre hospitalier proche de son domicile un 22 avril 1969. Élégante, belle, elle impressionne par sa prestance, y compris dans cet univers si particulier. Puis, Philippa Motte décrit l’attente de la venue du médecin, la culpabilité que celle qui ne se croit pas malade renvoie pour mieux encore se tenir, toujours et à jamais, droite face aux événements qui contraignent son conjoint à demander « ce rendez-vous ». La suite ici

Emiliano Monge – Omissions

vagabondageautourdesoi.comEmiliano Monge signe son nouveau roman Omissions sur la répétition d’une histoire familiale qui contraint et fait souffrir chaque génération.90

Carlos Monge McKey disparait laissant sa femme et ses enfants seuls. Du coup, le frère de Carlos, Polo, ramène tout ce petit monde vivre dans sa propre famille.

Les deux femmes se partagent le même toit. La fratrie légitime ne comprend pas pourquoi il faut partager. Et celle de l’adulte fugueur pense qu’il lui manque toujours quelque chose. Le problème c’est que Pollo, l’oncle, ils l’appellent père, sans en dire quoi que ce soit ! La suite ici

Mathieu Menegaux – Femmes en colère

vagabondageautourdesoi.com

Court et incisif, le nouveau roman Femmes en colère de Mathieu Menegaux saisit le lecteur tant il renverse par sa narration ciselée d’un procès d’une femme pour avoir décidé de se faire justice elle-même.

Quelques mots de l’histoire

Une femme attend, dans la cellule des accusés, la décision de la cour lors de son procès, seule avec un papier et un stylo pour écrire son ressenti qu’elle livre au fur et à mesure que l’attente se fait plus longue. C’est l’occasion pour elle de repasser les interventions de chacun, les preuves exposées et de nous faire part de ses impressions. La suite ici

Disparaître – Mathieu Menegaux

@vagabondageautourdesoiQuel est le lien entre une défenestration dans la quartier des Abbesses à Paris et le cadavre d’ un homme imberbe, nu retrouvé un matin sur la plage des familles près de Nice ?  Mathieu Menegaux nous le dévoile en détricotant les deux faits-divers dans son nouveau roman noir « Disparaître ».

L’écriture de Mathieu Menegaux est fluide et enchaîne facilement  les chapitres de Nice à Paris, de suites somptueuses en filatures nocturnes coincé dans une voiture, de la souffrance au travail à la crise de la cinquantaine en passant par un Dupont de Ligonnes qu’on espère qu’il n’a pas tué toute sa famille ! La suite ici

Auteurs commençant par M, catégorie romans policiers

Eric Mercier – Panique à Drouot

vagabondageautourdesoi.com - Eric Mercier - Eric Mercier présente avec Panique à Drouot la seconde enquête de son flic de polar, le Commandant Frédéric Vicaux. Deux enquêtes vont se rejoindre dans le milieu feutré du plus grand hôtel de ventes de la place de Paris. Ce polar démontre que l’Art ne sauvera personne de la noirceur du monde !

Pascal Leroux, ancien paparazzi renommé pour avoir voulu couvrir l’affaire de Diana et El Fayed, se remet lentement de la culpabilité qui l’a assailli après le décès de la jeune femme qu’il a renversé. Lors de son petit boulot à Emmaüs, un Nikon révèle que trois femmes ont été suivies…

Parallèlement, Maître Dupré-Latour est retrouvé assassiné à Drouot sur la Vierge de Nuremberg, instrument de torture du Moyen-Âge. Il venait de conclure une vente du mobilier du château de la Ferté-Bricourt, petit château de la Loire.

Le Commandant Vicaux accompagné du Capitaine Lætitia Roux, ancienne prof de philo passée chez les flics, sont dépêchés sur les lieux pour débuter l’enquête. La suite ici

Juan Carlos Méndez Guédez-La vague arrêtée

vagabondageautourdesoi.com - JuanCarlosMendezGuédez Les éditions Métailié proposent la traduction d’un second roman de Juan Carlos Méndez Guédez, écrivain vénézuelien, ici un polar, La Vague arrêtée.

Magdalena Yaracuy est connue pour être la sorcière détective, ou enquêtrice,  elle préfère ! Originaire du Vénézuela, elle vit actuellement à Madrid. Elle est contactée pour résoudre la disparition de la fille de l’homme aux yeux de huski, homme politique au pouvoir important en Espagne, Begona partie s’exiler au Vénézela.

Magdalena s’est fait connaître, notamment, en résolvant la mort de deux ados au Portugal en lisant dans le tabac du père des deux gamines. Personne ne voulait la croire. Et, encore moins, la police. Sauf que lorsqu’ils ont retrouvé les corps enterrés… La suite ici

La Vallée – Bernard Minier

@vagabondageautourdesoiVouloir de nouveau se confiner avec La Vallée, est-ce que ça peut être du masochisme ? Bien sûr que  non, car cela n’a rien à voir ! Pour ce dernier thriller, Bernard Minier nous demande de suivre son enquêteur hors cadre donc sans limite, le commandant Martin Servaz, mis à pied en attendant son second conseil de discipline. En décrochant en pleine nuit son téléphone, il entend l’appel au secours de Marianne, son ancienne compagne et mère de son fils Gustav atteint de AVB (atrésie des voies biliaires) dont il n’a plus de nouvelle depuis huit ans. Laissant celui-ci en urgence à un couple ami ,  Servaz débarque dans un monastère pyrénéen sur les traces de la mère de son enfant. La suite ici

Olivier Merle – Dans l’ombre du loup

vagabondageautourdesoi.com

Tout d’abord, Olivier Merle, fils de Robert Merle célèbre écrivain, entre pour son dixième roman dans le polar en proposant une enquête bâtie avec talent autour d’un flic atypique, téméraire et au flair implacable.

Le roman commence au moment des fêtes de Noël. Trois meurtres sont découverts dans une villa : deux enfants dans leur sommeil et leur mère dans la salle de bain. Le mari est introuvable. Un Dupont de Ligonnès mais à Abidjan. A été invoqué du terrorisme ou un enlèvement, mais sans fondement. Quelque temps plus tard, l’homme est retrouvé mort dans le bureau de son usine polonaise. La suite ici

Télérama

Classement par auteurs

Chroniques littéraires