Auteurs commençant par H-I-J – K

« Derrière chaque livre se trouve un nom, une personne. En ce cas, détruire un livre équivaut à la destruction d’une vie humaine ».
Marek Halter

Maylis de Kerangal – Canoës

vagabondageautourdesoi.comMaylis de Kerangal réunit huit nouvelles comme un roman particulier autour de l’expression de la voix humaine.

Maylis de Kerangal triture jusqu’à la démesure son langage, choisissant mots et expressions au plus juste de son envie de perfection, les malaxant pour faire éclore émotions et sensations, les agençant sur plusieurs pages sans respiration, le point intervenant longtemps après …

Lire la suite ici

Delphine Horvilleur – Vivre avec nos morts

Delphine Horvilleur raconte dans Vivre avec nos morts son travail d’accompagnant sur le chemin de la mort. De la présentation d’inconnus, comme sa meilleure amie, en personnes célèbres comme Marceline et Simone, « Les filles de Birkenau », ou la psy de Charlie, et tant d ‘autres, la rabbin explique son travail auprès des vivants et donne aussi des clés de réflexion pour apprivoiser la mort.

Nombreux sont les objets ou actions que je dédie à mes morts comme autant de cailloux pour soutenir la vie. Alors autant dire que ce titre m’est parfaitement connu ! Et pourtant, quelle provocation de sortir ce livre dans la période actuelle ! La suite ici

Ragnar Jónasson – Sigló

vagabondageautourdesoi-

Sixième enquête de l’inspecteur Ari Thór Arasson, Sigló permet à Ragnar Jónasson  de sortir de la trilogie de la Dame de Reykjavík  et de retrouver ce petit village du nord au nom imprononçable, Siglufjördur, pendant le long week-end de Pâques.

Alors, Ari Thór est particulièrement content de retrouver pour ce week-end particulier son fils Stefnir, trois ans, avec son ex-femme Kristin, émigrée en Suède pour reprendre ses études de médecine. La suite ici

Gaëlle Josse – Ce matin-là

vagabondageautourdesoi.com

Avec Ce matin-là, Gaëlle Josse présente la renaissance d’une femme confrontée à un burn-out et qui va devoir reconstruire sa vie pour en retrouver un goût renouvelé, peut-être un peu différent de celui d’avant.

Quelle merveilleuse idée de roman ! Gaëlle Josse prend dans ses bras son héroïne Clara, trente-cinq ans, victime du travail et détaille à la fois les raisons de sa dépression mais aussi les moyens de son réveil. La suite ici

 

 

Télérama

Classement par auteurs

Chroniques littéraires

 

 
%d blogueurs aiment cette page :