Actualités culturelles

ACTUALITÉS CULTURELLES

Présentation des actualités dans tous les domaines qui font la diversité de ce blog :  littérature générale, roman policier, essais lus et chroniqués dans le mois courant, dernières visites et voyages effectuées, ainsi que des actualités culturelles

Merci beaucoup aux nouveaux abonnés pour leur confiance et, bien sûr, aux anciens pour leur présence fidèle.

 

Actualités littéraires

Brigitte Benkemoun -Sa vie pour Picasso – Marie-Thérèse Walter

vagabondageautourdesoi.com - Brigitte Bensemoun - En 2019, Brigitte Benkemoun était partie à la recherche de la personnalité de Dora Maar à l’aide de son carnet. Ici, l’ex-journaliste s’attache à la plus mystérieuse et la plus cachée des maîtresses de Pablo Picasso, Marie-Thérèse Walter.

Comme point de départ de ce documentaire,

Brigitte Benkemoun prend attache d’une conversation avec une lectrice, Victoria, lors d’une séance de dédicace. Elle la conseille de s’intéresser à Jeanne, la jeune sœur de Marie – Thérèse Walter, sous entendant aussi une relation plus intime que l’histoire n’avait retenue.

Comme pour des recherches généalogiques, l’écrivaine reprend le chemin des archives en direct et aussi sur internet. On l’a suit rassemblant les documents, rencontrant les descendants mais aussi lisant et relisant les études, les témoignages, les analyses tout en ré-écoutant la seule interview durant près d’une heure. A plus de soixante ans, Marie -Thérèse révèle cette relation qui a duré dix ans et qui a donné naissance à Maya Widmaier-Picasso, la première fille de Picasso. La suite ici

Olivia Ruiz – Écoute la pluie tomber

vagabondageautourdesoi.com - Olivia Ruiz - Le deuxième roman d’Olivia Ruiz vient de sortir avec une promotion assumée directement par l’auteure-compositrice-interprète, actrice et réalisatrice. Car, c’est peu dire que cette artiste utilise toutes les formes d’art pour exprimer son talent.  Écoute la pluie tomber raconte une histoire de femmes volontaires, engagées et téméraires dans un petit village languedocien autour d’un café, lieu de convivialité par excellence.

La perte d’une nièce rouvre les portes d’un passé douloureux et caché. Du coup, le lecteur en devient le témoin.

Carmen se raconte depuis sa venue à vingt-et-un ans à Marseillette, en 1977. Jeune fille timide, petite dernière d’une fratrie, est recueillie à Narbonne en février 1939, puis chez sa sœur aînée Léonor et, au moment où s’ouvre ce roman, au café de Rita et de son mari Alain. L’absence de ses parents, sans qu’elle en sache assez,  transforme son énergie en colère, et même rage à vouloir tracer un chemin différent de ses sœurs.

Ses envies d’autonomie et d’indépendance lui font croire à toutes les chimères qui vont traverser son espace resté protégé. D’ailleurs, elle choisit de revenir en Espagne au côté d’un homme au charme envoutant. Évidemment, d’événements en déboires, Carmen, surnommée Cita par ses sœurs bien-aimées, finira par connaître la quiétude.

Le prologue de Écoute la pluie tomber est un hommage magnifique à cette nièce que Carmen a tant chéri ! Et le début du roman  est assez intense. Puis, pendant quelques pages, la narration devient brouillon en partant dans trop de sens à la fois. Néanmoins, Olivia Ruiz, au fur et à mesure, réussit à se recentrer sur le vécu de son héroïne pendant plus de vingt ans. La suite ici

Dictionnaire amoureux de l’UkraineTetiana Andrushchuk – Danièle Georget 

vagabondageautourdesoi.com - Dictionnaire amoureux de l'Ukraine - Danièle Georget, rédactrice adjointe de Paris-Match, a aidé la violoniste ukrainienne Tetiana Andrushchuk a écrire ce Dictionnaire amoureux de l’Ukraine, qu’il était urgent, au vu des événements, de publier pour permettre au public francophone, d’analyser les bases de cette énergie ukrainienne constatée actuellement.

Il faut reconnaître que nous, français, nous ne connaissons pas grand chose de ce pays de l’Est confondu souvent avec une cousine de la Russie. Eux, les Ukrainiens, connaissent cet esprit des lumières épris de liberté et d’égalité qui reste le symbole de la France. La suite ici

Annie Ernaux – Le jeune homme

vagabondageautourdesoi.com - Annie Ernaux - Annie Ernaux propose en ce mois de mai 2022 un court roman, Le jeune homme, sur la relation amoureuse d’une femme à la cinquantaine bien présente avec un jeune homme de trente ans plus jeune qu’elle.

Le jeune homme est accompagné d’une sortie chez l’éditeur l’Herne, au titre de Cahier d’Annie Ernaux que je n’ai pas eu en main. Les cahiers de l’Herne sont un condensé de l’œuvre d’un écrivain avec des analyses fouillées suivant plusieurs axes, la participation d’autres artistes et la parution d’inédits La suite ici

Alexandre Brasseur – Additionne !

vagabondageautourdesoi.com - Alexandre Brasseur -Dans Additionne ! Alexandre Brasseur, comédien et scénariste, raconte son parcours, sa carrière et les rencontres qui ont fondé ses engagements professionnels et personnels. Son visage jovial, sa gentillesse qui transparait dans son regard doux nous sont connus depuis qu’il a joué dans des séries télévisuelles renommées devenant le neveu de Maigret ou dernièrement Pépé dans le Bureau des Légendes. Mais, sa carrière s’est construite aussi autour du théâtre notamment dans la pièce La locandiera de Goldoni ou plus récemment, Les Funambules que j’aurais été curieuse de découvrir. La suite ici

Louis-Ferdinand Céline – Guerre

vagabondageautourdesoi.com - Louis-Ferdinand Céline- Louis-Ferdinand Céline doit se retourner dans sa tombe en sachant son manuscrit de 250 pages prénommé Guerre, aujourd’hui sur les tables des librairies. Car l’éditeur Gallimard fait aujourd’hui, un véritable « coup littéraire » en le publiant, un écrit volé puis retrouvé de cet écrivain, aimé et haï à la fois. A l’automne, Londres, sortira, et d’autres vont suivre.

Guerre démarre sur le champ de bataille où le narrateur, Ferdinand, décrit l’enfer qui rode autour de lui, ses douleurs qu’il découvre et les bruits dans sa tête qui ne vont plus le quitter. La suite ici

Mabrouck Rachedi – Tous les mots qu’on ne s’est pas dit

vagabondageautourdesoi.com - Mabrouck -Dans tous les mots qu’on ne s’est dit,  Mabrouk Racheti fait le récit des sentiments pudiques qui entourent les liens familiaux, et peut-être surtout de cette famille Asraoui, jamais dits mais si forts ressentis. De l’exubérance rencontrée dans la vie quotidienne, l’effacement se fait pour parler de l’intime.

Autour de l’anniversaire de Fatima, la mère de soixante-dix ans, la famille se réunit sur une péniche et décide de lui offrir la présence de ses dix enfants avec leurs conjoints et leurs enfants, mais aussi celle de la tour Eiffel qu’elle n’avait jamais vu malgré ses nombreuses années passées en France.  La suite ici

Olivier Norek – Dans les brumes de Capelans

Olivier Norek, l’ex capitaine du SRPJ du 93, publie sa quatrième enquête avec son flic de polar, Victor Coste. Il abandonne son territoire fétiche à la suite de la mort d’un des membres de son équipe pour s’implanter à l’autre bout du monde mais toujours en territoire français.

Le flic aux deux cents soixante-quinze enquêtes est devenu « Peseur d’âmes ». Enfermé sur cette terre de Saint-Pierre et Miquelon, il assume le métier de chef des frontières, officiellement.  Mais sous le tampon classé Secret Défense, il aide les repentis à endosser une autre vie pour renaître incognito ailleurs.   La suite ici

Camille Lefebvre – A l’ombre de l’histoire des autres

vagabondageautourdesoi.com - Camille Lefebvre - Camille Lefebvre est historienne, directrice de recherche au CNRS. Elle étudie dans A l’ombre de l’histoire des autres les quatre branches de sa famille dont la rencontre a eu lieu dans les années cinquante. Les points communs entre eux sont le milieu modeste, les trajectoires d’immigration ouverte vers une ascension sociale mesurée pour certains, plus conquérante pour d’autres et le militantisme politique. La suite ici

François Cérésa – L’oiseau qui avait le vertige

vagabondageautourdesoi.com - François Ceresa - Journaliste et écrivain, François Cérésa parachute ses lecteurs avec L’oiseau qui avait le vertige au cœur d’une enquête sur un huit clos avec meurtres, sensualité, histoire et belles lettres !

Émir Karkovic, tueur de son métier, fréquente les thermes de l’hôtel des flots implanté sur un îlot, au large de Cancale, près de la Pointe du Groin. Son nom nous dit bien quelque chose, peut-être, le joueur de tennis… Oui mais quand-même Émir !  En fait, c’est un serbe originaire de Bosnie! On comprend tout ! La suite ici

Eric Vuillard – Une sortie honorable

vagabondageautourdesoi.com - Eric Vuillard - Eric Vuillard confronte le colonialiste européen à l’émancipation des minorités à travers son récit, Une sortie honorable, qui relate les derniers moments de la guerre d’Indochine alors qu’il faudrait la nommer la guerre d’indépendance de l’Indochine. La suite ici

Leïla Slimani – Regardez-nous danser – Le pays des autres 2

vagabondageautourdesoi.com - Leila Slimani - Deuxième volet de la trilogie de Leïla Slimani, Regardez-nous danser raconte la construction de la nation Maroc à partir de l’histoire de la famille d’Amine et de Mathilde à Meknès de 1968 à 1974. Inspirée par l’histoire de sa famille, la lauréate du Prix Goncourt a choisi de construire sa saga autour de dates significatives. A peu près dix ans pour raconter Le pays des autres premier volet avec l’exil de Mathilde, débarquée de son Alsace natale, et les efforts d’Amine pour transformer une terre aride en exploitation fruitière. La suite ici

Actualités visites d’exposition

« C’est demain que nous partons « 

vagabondageautourdesoi.com - C'est demain que nous partons

Le Mémorial de La Shoah-Drancy présente une exposition « C’est demain que nous partons » concernant les courriers envoyés par les internés du camp de Drancy. L’exposition interdit la prise de photos. Les documents reproduits ici ont été collectés sur internet. Les photos extérieures sont les miennes. La présentation ici de cette exposition « C’est demain que nous partons » comporte ici mes notes à partir de celle-ci et le fruit de mes recherches.

Le camp de Drancy – Bâtiment au centre d’accueil on y déposé les objets de valeurs, la tonte était organisée, etc.

Le camp comprenait une série d’immeubles d’habitation de type HBM,  les anciens HLM, construits autour d’une cour centrale, appelé la Cité de la Muette. Ce projet était à la pointe de la modernité, impliquant des entreprises dirigées par Jean Prouvé. La suite ici

Anja Niedringhaus

vagabondageautourdesoi.com - Anja Niedringhaus -

Anja Niedringhaus est la plus jeune des femmes photographes de guerre présentée dans l’exposition au Musée de La Libération. Tuée par un policier afghan en avril 2014 en couvrant l’élection présidentielle, elle avait obtenu le Prix Pulitzer en 2005 pour un reportage sur la guerre en Irak.

Compassion, enthousiasme et bonne humeur sont les qualificatifs qui lui sont le plus souvent associés. Son premier appareil photo, elle le découvre à douze ans. A dix-sept, elle commence sa carrière de photographe indépendant en couvrant la chute du mur de Berlin. Allemande, elle est la première femme à intégrer l’agence EPA (Européan Pressphoto Agency en 1990, puis la prestigieuse AP en 2002. La suite ici

 

Des noms sur les murs – Les graffiti du camp de Drancy, 1941-1944

vagabondageautourdesoi.com - Mémorial Shoah -

La Cité de la Muette est érigée en 1976 sur l’emplacement du camp d’internement de Drancy avec le concours d’associations d’internés et de déportés. En 2001, les bâtiments sont classés au titre des Monuments historiques. Depuis tous travaux sont encadrés par les affaires culturelles. A l’occasion d’une rénovation en 2009, des écrits des internés sont mis à jour. Ils font l’objet d’une exposition et d’un livret au titre évocateur « Des noms sur les murs » visible au Mémorial de la Shoah – Drancy. La suite ici

Christine Spengler – Femme photographe de guerre

vagabondageautourdesoi.com-Christine Spengler - Avec son Nikon et un seul objectif, grand angle de 28mm, Christine Spengler a couvert tous les conflits modernes pour les plus grands magazines du monde

Surnommée la Sawda (la femme en noir en arabe), elle rendra compte pendant des années, uniquement en noir et blanc, de la misère amenée par la guerre mais surtout de l’espoir qui y règne. La suite ici

Actualités voyages

Maison de Jules Verne

vagabondageautourdesoi.com - Maison jules Verne -

« Sur le désir de ma femme je me fixe à Amiens, ville sage, policée, d’humeur égale, la société y est cordiale et lettrée. On est près de Paris, assez pour en avoir le reflet, sans le bruit insupportable et l’agitation stérile. Et pour tout dire, mon Saint Michel reste amarré au Crotoy. » Lettre de Jules Verne à son ami Charles Wallut (1871 ici

Pendant trente quatre ans, Jules Verne a vécu à Amiens. En tant que locataire, il séjourna dans la maison rue Charles-Dubois surnommée la Maison à la tour. Dans cette maison, Jules Verne a composé plus de trente livres. C’est sa femme qui voulait se rapprocher de sa famille et qui a choisi Amiens comme résidence. La suite ici

Et finalement, Bric à brac de culture en vrac

Festival de Cannes 2022

vagabondageautourdesoi.com - Cannes 2022 -

« Des marches qui cheminent vers la révélation. Une célébration poétique de l’insaisissable et de la liberté. Une ascension pour surplomber le passé et s’avancer vers la promesse d’un renouveau. »

Communiqué officiel du Festival de Cannes

Crédits de l’affiche officielle du Festival de Cannes – Paramount Pictures Corporation – Jim Carrey, The Truman Show de Peter Weir / Graphisme © Hartland Villa

En hommage au Truman Show, réalisé par Peter Weir et sortie en 1998, la nouvelle affiche du Festival de Cannes de cette année est magnifique d’évocation de ce qu’on aime dans la vie, donc au cinéma ! L’acteur Jim Carrey monte les marches qui vont le mener peut-être au ciel, mais surtout à la révélation de la vérité, de la vie telle que nous la connaissons. La suite ici

Quand j’ai remplacé Camille

Animation Short Film 2017 – GOBELINS

Laure vient juste de remplacer Camille la nageuse décédée d’une équipe de natation relais.

Mais la compétition est toute proche et Laure n’a toujours pas le niveau pour que l’équipe se qualifie : dans ce climat de deuil et de tension sportive, l’ancienne nageuse l’obsède. La suite ici

Télérama

Beaux-Arts

13 commentaires

    • Merci Renée. Très bonne idée ta cybercarte pour remercier les abonnés de ton blog ! Je te pique l’idée pour l’an prochain, si je m’en souviens 😉 Bravo. Très bonne fête !

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :