Cabu – La rafle du Vel D’Hiv

Catalogue d’exposition

vagabondageautourdesoi.com - Cabu-En 1967, Cabu illustre quatre articles du magazine Nouveau Candide, hebdomadaire de droite cherchant à faire du « buzz », comme on dirait maintenant, lors de la publication des travaux de Claude Lévy et Paul Tillard sur La Grande Rafle du Vel D’Hiv. Jean Cabut, âgé de 29 ans, dit Cabu, a créé quinze dessins et un inédit, reproduit ici.

Comme de nombreux français, Cabu découvre, grâce aux travaux de Lévy et Tillard, le récit de cette opération orchestrée par la police française qui a arrêté 12 884 juifs, hommes, enfants et enfants en moins de deux jours, les 16 et 17 juillet 1942.

Au préalable de ce document, le résumé de cette opération est précisé avec l’évacuation de vélodrome d’Hiver vers les camps d’internement de Pithiviers et de Beaune-la-Rollande. Puis, vient la déportation vers le camp d’Auschwitz, d’abord des adultes puis les premiers convois d’enfants qui partiront de Drancy. Dès le 16 août 1942, un premier convoi s’ébranle avec à son bord 583 enfants dont 526 nés en France, mêles avec 417 adultes qu’ils ne connaissaient pas.

Depuis 1964, Cabu collabore au Nouveau Candide. Et lorsque les dessins paraissent, il jouit d’une certaine réputation. Néanmoins, ils vont contribuer à faire connaître au grand public ce fait historique si longtemps ignoré.

Chaque dessin est présenté sur une page entière. Sur l’autre, les explications historiques de Laurent Joly, chercheur au CNRS spécialiste de l’antisémiste durant le régime de Vichy, viennent renforcer le dessin proposé et éclaire les intentions du dessinateur.

Le Mémorial de la Shoah à Paris propose ces dessins, rares de précisions et d’empathie durant ce troisième trimestre de l’année 2022. Ce document en est le catalogue.

La rafle du Vel d’Hiv, vu par le dessinateur Cabu, révèle, au delà des mots écrits de Lévy et Tillard, l’horreur de cette exaction commise par l’administration de Vichy durant la seconde guerre mondiale, afin de satisfaire les objectifs nazis du régime allemand de l’époque.

Un document rare et essentiel.

Pour aller plus loin

L’exposition « Cabu, dessins de la rafle du Vel D’Hiv ouvre à la Fondation pour la mémoire de la Shoah au 1er juillet 2022.

Du vendredi 1er juillet au lundi 7 novembre 2022

Mémorial de la Shoah
17 rue Geoffroy-L’Asnier
75004 Paris

Commissariat scientifique : Laurent Joly, directeur de recherche au CNRS.
Coordination de l’exposition : Sophie Nagiscarde, responsable du service des activités culturelles, Mémorial de la Shoah.
Graphisme et scénographie : Michael Levin, Doc Levin.

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Claude Lévy : « Il nous a fallu, à partir d’un document, d’un renseignement, remonter des filières, contrôler des assertions, chercher des confirmations, des regroupements, parcourir une rue entière, de concierge en concierge, avec une photo, un nom mal orthographié à présenter, frapper à tous les étages des immeubles, consulter, page par page, des registres de police de maisons meublées et d’hôtels, interroger, en définitive, beaucoup de monde… »

« Un dessin, cela ne se raconte pas, cela se regarde. » Cabu

Des dessin bruts,  » des coups de poing dans la gueule ».

Une note de la préfecture de police de Paris rédigée à 8 heures du matin le 16 juillet 1942 indique que l’opération « se trouve ralentie par des cas spéciaux »: de nombreuses personnes, surtout des hommes, prévenues la veille, ont quitté leur domicile; d’autres « refusent d’ouvrir, il faut faire appel à un serrurier… »

(…) J’ai vu l’horreur, j’ai vu les gens arriver des coins de rue, des familles entières avec des parents complétement hagards, ne sachant plus où ils étaient, tenant des petits enfants à bout de bras, des enfants mal réveillés qui pleuraient et tout ça encadré de flics. Réflexion sur les questions juives – 1984 Anne Becker

Le « Nouveau Candide » publie les bonnes feuilles de ce livre terrible qui me donnera des cauchemars en l’illustrant…Cabu

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

J’ai choisi de présenter des détails significatifs des dessins.

vagabondageautourdesoi.com - Cabu-

vagabondageautourdesoi.com - Cabu-

vagabondageautourdesoi.com - Cabu-

vagabondageautourdesoi.com - Cabu-

vagabondageautourdesoi.com - Cabu-

Du côté des critiques

L’Obs – Le Monde – 

Du côté des autres blogs

Cluny63 –

Questions pratiques

Cabu – La rafle du Vel D’Hiv

Laurent Joly

Éditeur : Tallandier

Twitter : @Ed_Tallandier Instagram :  @editions_tallandier

Facebook

Parution : 10 juin 2022

EAN : 9791021053984

Lecture : Juillet 2022

Littérature contemporaine

Essais

Auteurs commençant par C

Chroniques littéraires

11 commentaires

    • Oui et le documentaire sur France 3 disponible en replay sur les suppliques adressées à Pétain, je viens de le visionner, est terrible aussi …

  1. tu me confortes dans mon désir deme procurer ce bel ouvrage….
    J’ai vu un reportage sur lui sur ARTE avec une interview de l’épouse de Cabu et les dessins m’ont plu immédiatement 🙂

    • Il faut aussi écouter ou réécouter le podcast de France culture sur la rafle 🙂

  2. Merci de rappeler ce terrible évènement, on doit se souvenir que nos pays ont aussi connu l’horreur de la guerre il n’y a pas si longtemps. Bon am

    • Oui, il faut garder ce devoir de mémoire vivant et appeler les choses avec les mots véritables ! Bon week-end

Répondre à Pat0212 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.