Annie Ernaux – Le jeune homme

vagabondageautourdesoi.com - Annie Ernaux -

Annie Ernaux propose en ce mois de mai 2022 un court roman, Le jeune homme, sur la relation amoureuse d’une femme à la cinquantaine bien présente avec un jeune homme de trente ans plus jeune qu’elle.

Le jeune homme est accompagné d’une sortie chez l’éditeur l’Herne, au titre de Cahier d’Annie Ernaux que je n’ai pas eu en main. Les cahiers de l’Herne sont un condensé de l’œuvre d’un écrivain avec des analyses fouillées suivant plusieurs axes, la participation d’autres artistes et la parution d’inédits

Volontairement, j’ai remis à plus tard la découverte du Cahier pour me concentrer sur ce nouveau récit, écrit il y a plus de vingt ans et resté inédit.

Dans Le jeune homme sont décrit les ressentis de l’écrivaine, semblant abolir un dernier tabou, celui de la vieillesse féminine qui vit une passion avec un homme beaucoup plus jeune qu’elle. Seulement, la société française a changé. Son président de la République s’est affiché pendant son mandat électif, et ça va encore durer, avec une femme encore plus âgée que son héroïne.

Du coup, son sujet semble un peu réchauffé ! Les regards posés sur leur couple, la gêne ressentie par les autres et la jalousie de son amoureux sont autant d’images qui ne semblent plus nous choqués, ni même, nous interrogés. Et les descriptions d’Annie Ernaux n’émeuvent plus. Au contraire, elles posent un peu un côté « has been » qui peut desservir le texte.

Plus intéressante est donc la projection que fait son héroïne sur la comparaison, constante tout au long du récit, entre sa jeunesse et la maturité au moment de l’écriture. Annie Ernaux interroge son évolution, confrontant l’étudiante à la « bourge »qu’elle est devenue. Ainsi, cet amour vient à propos démontrer encore et encore ce transfuge de classe qu’elle a tant décrit ! Mais, ici pas de malaise, car son héroïne connait les codes de son milieu d’origine et celui d’accueil et se sent parfaitement à l’aise.

L’exergue de ce très court roman m’a interpellée. De chef d’œuvre, les critiques l’ont nommé.

« Si je ne les écris pas, les choses ne sont pas allées jusqu’au bout, elles ont été seulement vécues. ».

Annie Ernaux suggère sa jouissance dans l’acte d’écrire. En tant que lectrice, la littérature sublime le plaisir de vivre mais rien ne vaut le ressenti à la vue d’un champ de coquelicot plutôt que de le vivre par un tableau ou par sa description littéraire. Et le sublime se rencontre lorsque que l’on retrouve l’intensité du vécu.

Reste toujours le style d’Annie Ernaux ! Toujours le même : intense, haché et vibrant ! Terriblement vivant ! Terriblement présent !

Roman très court où Annie Ernaux nous régale de son style et de son écriture toute particulière, comme un dernier témoignage de l’importance de l’écriture pour une femme qui n’a cessé tout au long de sa carrière de s’interroger grâce à elle sur son vécu.

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Il jouait au loto sportif chaque semaine, attendant comme il est naturel au cœur de la nécessité, tout du hasard (…)

Il ne pensait pas qu’on puisse changer quoi que ce soit à la société, il lui suffisait de se glisser dans ses rouages et d’esquiver le travail en profitant des droits qu’elle accordait.

Avec mon mari, autrefois, je me sentais une fille du peuple, avec lui j’étais une bourge.

Invariablement, à ces projets d’avenir avec moi, je répondais : « le présent suffit», ne disant jamais que le présent n’était pour moi qu’un passé dupliquer.

Comme dans toutes les situations qui contreviennent aux normes de la société, nous repérions immédiatement les couples semblables aux nôtres.

Devant le couple que nous formions visiblement, les regards se faisaient impudents, frôler la sidération, comme devant un assemblage contre nature. Ou un mystère. Ce n’était pas nous qu’il voyait, c’était confusément, l’inceste.

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com - Annie Ernaux -
Un premier extrait
vagabondageautourdesoi.com - Annie Ernaux -
Puis un second
vagabondageautourdesoi.com - Annie Ernaux -
Puis le dernier

Du côté des critiques

Télérama

Questions pratiques

Annie Ernaux – Le jeune homme

Instagram :@annie.ernaux

Éditeur : Gallimard

Twitter : @Gallimard Instagram : @editionsgallimard

Facebook

Parution : 5 mai 2022

EAN : 9782072980084

Lecture : Mai 2022

Littérature contemporaine

Auteurs commençant par E

Chroniques littéraires

10 commentaires

    • Je crois que le Cahier de l’Herne doit être plus intéressant….A voir 🙂

  1. Je n’ai encore jamais rien lu de cette auteure, mais pas sûr que le sujet de ce roman m’attire. Bonne journée

  2. J’admire beaucoup Annie Ernaux et je lirai sans doute ce livre quand il sortira en poche. D’un autre côté j’ai lu des critiques très mitigées dessus donc j’attends de voir ! Bon dimanche !

Répondre à Matatoune Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.