Cézanne – Collection Morozov

vagabondageautourdesoi.com - Cezanne-
La Montagne Sainte-Victoire vue du chemin de Valcras – Cézanne

Ivan Abramovitch Morozov découvre en 1907 La Montagne Sainte Victoire, deux ans après la mort de Cézanne, lors de l’exposition qui lui était consacré au Salon d’Automne sur Paris. Car tous les grands collectionneurs sont présents pour cette manifestation et il faut faire vite. Le goût sûr d’Ivan qu’il a travaillé sur la peinture de paysage repère le talent de cet artiste. A ce salon, il achète trois tableaux.

vagabondageautourdesoi.com - CEZANNE
Le pont – L’île Macheter à Saint Maur des Fossés – La perspective est déjà abandonnée !

Et, lorsque un des tableaux de Cézanne entre au Louvre en 1914, la Collection Morozov en compte déjà dix-huit.

L’histoire d’une rencontre

Ivan Abramovitch Morozov est un amoureux des paysages. Son souhait est de revenir avec des œuvres d’une certaine modernité pour les présenter rapidement à des peintres russes pour qu’ils s’en inspirent. Malgré sa richesse, il marchande beaucoup et choisit minutieusement chaque tableau! Lorsqu’il achète ses trois premiers Cézanne, c’est parce qu’il a une sorte de coup de foudre ! Passion qui cessera de l’habiter.

vagabondageautourdesoi.com - CEZANNE
Paysage bleu

Cézanne était moqué par ses contemporains. Même son ami d’enfance, Zola, s’en ai raillé dans son roman L’œuvre.  Il attendra ses cinquante ans, pour commencer à être reconnu. Rigoureux, besogneux, toujours insatisfait, Cézanne cherche et s’inspire de la composition des anciens pour trouver son style. Il explore les volumes pour en rendre une impression, comme un toucher.

Cézanne ne dessine pas. Il prend ses pinceaux souples et ses couleurs, quelque fois un petit couteau, et dépose des touches de plus en plus légèrement. Il ne peut être un impressionniste puisqu’il ne saisit pas un moment, une lumière. Lui, il suggère la forme, travaille la composition, et oppose lumière et ombre avec sa touche et ses couleurs.

vagabondageautourdesoi.com - CEZANNE
le fumeur – Homme à la pipe- 1890/1895 Cézanne inaugure les endroits de la toile qui ne sont pas peints !

20% de ses tableaux sont des portraits. Il demandait à ses modèles de poser » comme une pomme ». Et, ça durait énormément longtemps.

vagabondageautourdesoi.com - CEZANNE
Baigneurs – Les corps pourtant symboles du désir sont presque indifférenciés ! Matisse vendra une des bagues de sa femme pour acheter un des exemplaires. Il le gardera trente-sept ans puis le remet en donation au Petit Palais. Comment ne pas penser aussi aux lignes des demoiselles d’Avignon de Picasso

Il sera le précurseur de tous les peintres modernes du XXè siècle. Picasso, Matisse et d’autres le reconnaîtront comme leur père. Maintenant, il est considéré comme un géant, alors qu’il a vendu qu’un seul tableau de son vivant et encore à un aveugle !

vagabondageautourdesoi.com - CEZANNE
La Montagne Sainte Victoire. Déjà connue au temps de César. Il avait battu à ses pieds les germains.

Pour aller plus loin

COLLECTION CHTCHOUKINE

Collection Morozov – Fondation LV

Van Gogh -La ronde des prisonniers

Sources

Anne Baldassari, commissaire générale

Questions pratiques

vagabondageautourdesoi.com - Cezanne-

Fondation Louis Vuitton

Twitter :  @FondationLV    Instagram : @fondationlv

Facebook @FondationLouisVuitton 

Directrice :  Suzanne Pagé

8 Av. du Mahatma Gandhi,

75016 PARIS

Expositions 2021

Chroniques culturelles

13 commentaires

  1. j’aime bien Cezanne surtout ses paysages comme la Montagne Sainte Victoire (il l’a représenté 70 fois au moins si mes souvenirs sont exacts 🙂

    • Oui en éternel insatisfait 🙂 mais aussi en perfectionnant sa technique qui vire vraiment vers l’abstraction

  2. Un de mes peintres préférés également. Justement, une amie m’a rapporté le livre de l’exposition. Un vrai régal et de superbes tableaux.

Répondre à Hedwige Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.