Printemps des Poètes – 2022

vagabondageautourdesoi.com - Printemps des poètes

Dansez sinon nous sommes perdus

Dans les pas de Pina Bausch qui nous a légué cette renversante image : la danseuse Clémentine Deluy, née un 21 mars, n’en finit pas de traverser la scène en robe du soir, portant ce stupéfiant sac à dos à même ses épaules nues. Comme la mousse sur la pierre, tel était le titre de l’ultime spectacle, puisé en terre chilienne et photographié par Laurent Philippe, qui a escorté la chorégraphe du Tanztheater de Wuppertal durant des années. La magie étant que celui qui a choisi d’immortaliser L’Éphémère n’est autre que le fils de l’un de nos plus grands poètes français, Ludovic Janvier. Sophie Nauleau Directrice artistique

+++++++++++++++++

vagabondageautourdesoi.com - Printemps des poètes -

Je suis un gardeur de troupeaux.
Le troupeau, ce sont mes pensées
Et mes pensées sont toutes sensations.
Je pense avec les yeux et avec les oreilles
Et avec les mains et les pieds
Et avec le nez et la bouche.

Penser une fleur c’est la voir et la respirer
Et manger un fruit c’est en savoir le sens.


C’est pourquoi lorsque par un jour de chaleur
Je me sens triste d’en jouir à ce point,
Et que je m’étends de tout mon long dans l’herbe.
Et que je ferme mes yeux brûlants,
Je sens mon corps entier étendu dans la réalité,
Je connais la vérité et suis heureux.

Les trois  Baudets
Cyril Dion

+++++++++++++++++

vagabondageautourdesoi.com - Printemps des poètes -
Tradescantia virginiana appelée aussi Éphémère de Virginie

En chemin
                sous les arbres
                                      on adresse
                                                      au feuillage
                                                                      les soupirs
                                                                                     ajustant
                                                                                                 la balance
                                                                                                                 de ce jour.
                                                                                                                                  Ludovic Janvier
                                                                                                                                                          Ciel ouvert / Inédit

+++++++++++++++++
vagabondageautourdesoicom - Printemps des poètes - 2022
Selon les espèces, les éphémères mesurent de deux à 18 mm, sans compter les antennes et les filaments caudaux.

« Un rien

nous étions,

nous sommes,

nous resterons, en fleur,

la rose de rien, de

personne. »

Paul Celan, Traduction de Martine Broda.

+++++++++++++++++
vagabondageautourdesoicom - Printemps des poètes - 2022
Plante d’intérieur et tropical – Éphémère Nanouk
             Nous irons jusqu’au bout.
                      Nos ferveurs et
                                     par fragments
                                     leur soubresaut et leur soi
                                     auront servi à quelque chose
                                                         alimenté l’impossible terre entière.

                                                                                                        Denise Desaultes
Disparaître –   L’herbe qui tremble / 2021

+++++++++++++++++
Sera décerné à la fin de cette manifestation le 14ème prix d’Andrée Chédid du poème chanté.
Pour célébrer L’Éphémère et René Guy Cadou (1920-1951), Le Printemps des Poètes propose aux sociétaires de la Sacem de mettre en musique sa « Lettre à des amis perdus », parue en 1946 dans Pleine poitrine.
Une dotation de 2 500 € récompensera le lauréat, ainsi qu’une mise en lumière aux Francofolies de La Rochelle, du 13 au 17 juillet 2022.
Ici, l’interprétation qu’en avait fait Julos Beaucarne en 1997

Pour aller plus loin

Le Printemps des poètes – Édition 2020

23ème Printemps des Poètes 2021

Questions pratiques

Du 12 au 28 mars 2022

Ministère de la Culture

 

LITTÉRATURE EN VRAC

BRIC A BRAC DE CULTURE

13 commentaires

  1. Comme j’aime cette magnifique affiche 🙂
    Merci Matatoune pour ton superbe et doux billet, mots et photos ♥
    Bel après-midi

    • Moi aussi, j’ai trouvé le symbole de cette affiche très fort! Magnifique !

Répondre à Dans l'oeil d'une flâneuse Bretonne.... Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.