Julia Deck – Monument national

Rentrée littéraire hiver 2022

vagabondageautourdesoi.com - Julia Deck - Monument national est une chronique sociale écrite par Julia Deck dont la plume malicieuse et humoristique raconte notre monde contemporain et la place que chacun occupe sous le prisme d’une famille médiatisée et de son entourage proche.

Le roman de Julia Deck commence dans un château situé au bord de la forêt de Rambouillet qui abrite une tribu, composée d’une ancienne star du cinéma, Serge Langlois, la soixantaine ventripotente et souvent alcoolisée, de sa troisième femme Ambre, de son vrai nom Adrienne, ancienne Miss, devenue au fil du temps son, presque, agente, et qui expose sur Instagram sa vie irréelle qui n’a vraiment rien à voir avec la vrai !

Son rôle d’Ambassadrice de l’Unicef lui fit découvrir la possibilité de l’adoption, qu’elle mit en œuvre par une obscur démarche en adoptant deux petits enfants asiatiques, Joséphine et  Orlando, le dernier surnommé Ory. Autour gravite, les hommes et les femmes qui font vivre cette demeure ancienne : l’intendante, la nurse, la cuisinière et son mari, le jardinier, et bien sûr le chauffeur, auquel sera ajouté bientôt un coach.

Seulement, un chapitre sur deux, on abandonne les fauteuils Louis XIV pour le cœur du département 93 et plus précisément la commune de Le Blanc Mesnil, et surtout Cendrine Barou, caissière dans une supérette, qui semble être une « transfuge de classe » mais à l’inverse.

Les deux mondes vont se télescoper à la faveur d’un confinement, des gilets jaunes, du deuil du « Monument national » et même de la visite de M et Mme Macron ! Et de faux-semblants en machination, Julia Deck promène son lecteur au milieu de personnages tous autant loufoques les uns des autres.

Monument national est une critique douce-amère de notre société contemporaine. C’est savoureux, assez drôle et léger pour ne pas trop se prendre au sérieux ! Évidemment, le jeu du lecteur consiste à deviner de qui ce trait particulier s’inspire. Et, il y en a beaucoup !

Pour conclure,

Julia Deck démontre que personne ne change ou n’abandonne sa place sociale. Même si Serge, le Monument national, joue chaque semaine pendant juste une soirée à servir ses domestiques et à partager son champagne, aucun danger que l’ordre social soit bouleversé ! A partir de Monument national, Julia Deck livre une tragi-comédie corrosive et plaisante sans jamais devenir cinglante et acerbe. De quoi passer un bon moment de lecture !

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Plus elle se montrait douce, plus nous mordions la main qui nous caressait.

La pâleur de Cendrine Barou se noyait dans la grisaille du 93. Autour d’elle, tout arborait la même teinte livide – le ciel, les trottoirs, les faces plates des immeubles, et jusqu’à l’air qui plaquait sa poisse sur toutes les surfaces pour les faire paraître encore plus grises. Cendrine vivait fondue dans ce décor. Elle avait besoin de la lumière noire d’ Aminata pour accéder à la vie.

Nous étions trop occupés par les choses pour nous interroger sur leur nom.

Quand à la première dame, elle adorait le spectacle, les artistes, tout le tralala. Elle se désolait que le monde de la culture ait fait la fine bouche à l’intronisation du président, et elle apercevait dans l’anniversaire de Serge l’occasion de subvertir un membre sûrement de cette caste.

Avec un lyrisme un peu rebattu, ils exhortaient à rétablir la pureté par le crime, sous couvert d’une religion qui, dans ses excès, vous faisait aussitôt ficher par les services de renseignement.

Toujours est-il qu’il faudrait se contenter de la Rétrospective à la Cinémathèque, de la palme d’honneur à Cannes et d’un dîner semi-privé à !’Élysée. Événements que Paris-Match relaierait avec tout le zèle nécessaire, se consola-t-il, et Ambre renifla son accord en chassant Biniou, qui s’enfuit aussitôt dans le parc.

Ils savouraient la bienheureuse ignorance des dernières secondes avant le couperet.

Quand Serge avait rencontré Ambre, celle-ci n’avait pas fait de difficulté pour le garder à leur service. Le jeune homme rassurait son mari. Il représentait même un atout indispensable dans le combat qu’elle mènerait, les années suivants, contre les Jack, Daniel’s et Black.

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com - Julia Deck
Puis un premier extrait
vagabondageautourdesoi.com - Julia Deck
Puis un second
vagabondageautourdesoi.com - Julia Deck
Puis un troisième extrait

Du côté des critiques

Le Monde

D’autres blog en parlent

Librairie DiderotL’as-tu lu ?Le tourneur de pages

Questions pratiques

Julia Deck – Monument national

Éditeur : Les Éditions de Minuit 

Twitter :  @EdeMinuit Instagram : #leseditionsdeminuit 

Facebook : @leseditionsdeminuit 

Parution : 6 janvier 2022

EAN : 9782707347626

Lecture : Mars 2022

Littérature contemporaine

Auteurs commençant par D

Chroniques littéraires

13 commentaires

    • Une satire douce amère de notre monde contemporain, du coup, c’est plaisant !

    • j’ai bien aimé avec assez d’humour pour apporter un regard décalé ! Bonne soirée

Répondre à laboucheaoreille Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.