Karine Tuil – La décision

Rentrée littéraire hiver 2022

vagabondageautourdesoi.com - Karine Tuil - Plonger dans les méandres de la pensée d’une juge antiterroriste, c’est la promesse que fait Karine Tuil dans son nouveau roman La décision. Et, mélangeant la documentation extrêmement fouillée à son talent de romancière, Karine Tuil réussit parfaitement à faire comprendre la tension éreintante et étouffante qui obsède ceux qui sacrifient leur liberté et leur vie privée à l’application du droit face à des personnes qui ont fait de la haine leur carburant !

Alma Revel enquête sur le sort de AbdelJahil Kacem, revenu de Syrie avec sa femme et son enfant. Il demande à bénéficier de la liberté au nom du droit à s’être trompé, à avoir fait une erreur de jeunesse, alors qu’il est soupçonné de radicalisation et d’allégeance à l’État Islamique. La juge doit évaluer le degré de dangerosité de ce prévenu et décider s’il doit rester en prison ou bénéficier d’une liberté conditionnelle.

Néanmoins, assumer la coordination du pôle antiterroriste nécessite la perte de sa liberté individuelle. Protégée en permanence par des gardes du corps, elle reçoit chaque jour des menaces pour elle et sa famille, trois enfants et un mari qui assume toute la logistique du ménage. Écrivain, Ezra a reçu la distinction suprême dès son premier roman. Depuis, rien ! Pas une seule ligne écrite. De plus, ces épreuves le renforcent dans la recherche de son identité. Sa radicalisation religieuse, lui dans la religion juive, l’éloigne de plus en plus de sa femme. D’ailleurs, Alma songe à une séparation.

Karine Tuil alterne le récit des auditions de Kacem, celui du cheminement dans la vie professionnelle d’Alma et ses réflexions sur l’évolution de sa vie privée. La relation extraconjugale est une respiration nécessaire tant le sujet, l’acte de décider, devient de plus en plus lourd à porter pour elle.

En conclusion,

Karine Tuil confirme, s’il était nécessaire, son talent à analyser par la fiction les éléments troublants de notre société. Le suspens est présent jusqu’à la fin. La responsabilité d’un juge dans ce cadre particulier est clairement questionnée. Décider ou pas comporte dans tous les cas des risques non négligeables qu’il faut analyser par le prisme de la protection de la société et de l’accusé lui-même.

Outre le travail de documentation que ce roman a nécessité, c’est la rencontre avec le perfectionnisme d’une écrivaine qu’il nous démontre. Les mots sont posés avec justesse et précision. L’intrigue soulage la sévérité du sujet. Et, la psychologie des personnages de La décision prennent corps dans une réalité qu’il sera difficile d’oublier. Un vrai coup de cœur !

Pour aller plus loin

Les choses humaines – Karine Tuil

Puis quelques extraits

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

La réalité, c’est qu’on s’habitue à la possibilité de sa propre mort mais à la haine, jamais. La haine surgit et contamine tout.

Tu entres et tu as, en tête, la scène du carnage ; la mort s’insinue partout, tu pourrais la palper, elle te pénètre et l’entaille. Tu entres, entravés par ton histoire, ton identité sociale, politique ; tu sors et tu comprends que tout ton être a été déformé, contaminé. Tu ne seras plus jamais la même.

(..) quelque chose avait été cassé par ce succès obtenu à un âge trop jeune, non pas l’ambition, mais la dynamique interne qui impulse l’écriture et il ne savait plus où ni comment retrouver ses combustibles intimes : la rage/ la colère/ le chagrin; la réussite et l’argent l’avait apaisé.

Les démocraties ont prouvé leur vulnérabilité en imposant la sécurité comme nouvelle obsession nationale : nous sommes prêts à sacrifier nos désirs, nos valeurs, à bafouer nos droits pour nous protéger- mais de quoi ? De la mort ? De la souffrance ? De la charge agressive de la vie ? En acceptant ce traitement politique, nous avons tout perdu : la sécurité et la liberté.

Comprendre pour mieux juger, ce n’est pas excuser.

 

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com - Karine Tuil -
Un premier extrait
vagabondageautourdesoi.com - Karine Tuil -
Puis un second
vagabondageautourdesoi.com - Karine Tuil -
Puis le dernier

Du côté des critiques

Le Monde –

Questions pratiques

Karine Tuil – La décision

Éditeur : Gallimard

Twitter :  @Gallimard   Instagram : @editions_gallimard

Parution : 6 janvier 2022

EAN : 9782072943546

Lecture : Janvier 2022

Littérature contemporaine

Auteurs commençant par T

Chroniques littéraires

24 commentaires

  1. j’ai beaucoup aimé ce roman très documenté, qui montre la fragilité des décisions des juges. J’ai trouvé le roman démonstratif, efficace, agréable à lire. L’histoire d’amour m’a un peu moins convaincue…
    (c’est difficile d’écrire une belle histoire d’amour )

    • Oui, le poids de la responsabilité est parfaitement décrit ! Oui, l’histoire d’amour apporte des respirations certainement nécessaires et la fin est certes attendue, mais le roman est tellement juste et efficace dans sa démonstration.

  2. coup de cœur carrément!!!
    j’hésitais à le lire car trop d’actualité encore pour moi, mais ta chronique est convaincante et, en plus, j’ai du mal à résister à Karine Tuil alors…

    • Oui et vu le nombre de lecteur potentiel, il va y être rapidement ! Bonne journée !

  3. C’est un livre que je lirai alors j’ai été directement à la conclusion pour garder mon plaisir à la fois de lecture mais également de découverte de la construction, de la manière dont elle nous entraîne dans ses questionnements qui peuvent soulever en nous bien des souvenirs. Un coup de coeur pour toi …. Cela s’annonce sous les meilleurs auspices mais je n’en doutais pas venant de cette auteure 🙂

    • Oui, tu as raison de ne pas te laisser envahir par le début de l’histoire. Ça gâche le plaisir de la découverte !

    • J’ai bcp aimé. Le partage entre fiction et documentation est très bien géré ! Bonne soirée

  4. Déjà lu et apprécié cette auteure. Sujet très intéressant et je n’ai aucun doute sur son travail d’écriture et de documentation. Je le lirai sûrement ! Merci à toi 🌞

  5. Je viens de lire la chronique de Rose du blog « Tu l’as lu ? » sur ce roman et son avis est radicalement opposé… je ne connais pas cette écrivaine, pour ma part, et n’ai pas d’opinion.

  6. je ne doute pas que ce sera aussi un coup de coeur pour moi, cette écrivaine est si juste dans ses analyses ! merci

    • Oui, vraiment, très juste, très précise et très bien construit ! Alma va rester dans les esprits longtemps !

Répondre à Pat0212 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.