Stéphane Carlier – L’Enterrement de Serge

vagabondageautourdesoi.com - Stéphane Carlier Stéphane Carlier raconte L‘Enterrement de Serge avec humour dans un roman choral où chaque protagoniste va présenter sa vue particulière de cette dernière réunion de famille.

Car, évidemment il s’agit de conduire Serge Blondeau en sa dernière demeure, comme on dit dans ses moments là ! On s’attend à ce que chacun puisse adopter une attitude toute en retenue et compassion. Seulement, voilà, découvrir les vrais pensées de chacun ne pousse pas à ce recueillement que l’événement demande.

Entre un Picsou à l’haleine fétide et une nymphomane,  on rencontre un prêtre, au profil de Brad Pitt (bon, ce sont peut-être un peu mes fantasmes !), en tout cas beau comme …un Dieu ! Il y a aussi une compagne qui en trois mots crie son amour. Mais aussi une mère qui découvre sa vraie personnalité à plus de quatre-vingts ans. Etc. Cet enterrement ne se déroule pas comme on l’imagine !

Stéphane Carlier raconte sur un ton léger un épisode que chacun redoute, l’enterrement d’un être cher. En nous faisant partager les coulisses et en y glissant des situations improbables ou exagérées, il nous agrippe dans son univers réaliste.

Il dépeint un milieu modeste où le mort, chauffeur dans un Ehapd, faisait rayonner le soleil autour de ses usagers. Mais, aussi, sa compagne qui fait le ménage chez de petits bourgeois. Et, à l’image de celle qui employait Serge pour s’occuper de son jardin, les fleurs sont omniprésentes comme autant de métaphores pour donner espoir et chaleur à ce monde qui en manque tant !

Stéphane Carlier nous convie à un conte, prenons-le ainsi, où ceux qui ont le moins en savent le plus sur la vie. Une petite pépite à déguster sans modération !

Remerciements @Babelio et @lecherchemidi pour #l’enterrementdeSerge par @stephanecarlier

Puis quelques extraits

 

cite-56a4b9b45f9b58b7d0d8877b

Il n’en a rien fait, heureusement- depuis quand les maîtres de cérémonie funéraire donnent leur avis sur les prestations de la famille aux obsèques ?

La tendresse est probablement la chanson la plus triste du répertoire français. L’écouter dans un corbillard garé devant un cimetière, un lundi après-midi, sous un ciel menaçant, relevé de l’exploit. Ça pourrait faire l’objet d’une épreuve olympique.

La mort, c’est une grande frayeur pour tout le monde, ceux qui vont partir comme ceux qui restent, et plus ils sont nombreux au moment de où elle frappe
, moins on a peur, c’est aussi simple que ça.

Mais le chapitre de la séparation se referme doucement, un autre s’ouvre qui sera plus long et pas moins douloureux, celui de l’absence.

On est jeté dans cette vie comme un caillou au hasard et la suite dépend surtout de l’endroit où on est tombé.

Ici en bref

D'habitude, je ne partage pas mes lectures lorsqu'elles ne m'ont pas plue ! Mais, là, c'est le livre qui se vend à plus

vagabondageautourdesoi.com - Stéphane Carlier
Un premier extrait
vagabondageautourdesoi.com - Stéphane Carlier
Puis un second
vagabondageautourdesoi.com - Stéphane Carlier
Puis un troisième

Du côté des critiques

D’autres blog en parlent

1001ptitsgateaux

Questions pratiques

Stéphane Carlier – L’Enterrement de Serge

Éditeur : Le Cherche Midi

Masse critique de Babelio

Twitter : @lecherchemidi   Instagram :

Instagram : @stephanecarlier

Parution : 14 octobre 2021

EAN : 9782749166483

Lecture : Octobre 2021

Littérature contemporaine

Auteurs commençant par C

Chroniques littéraires

6 commentaires

  1. Ce livre a l’air vraiment bien et réjouissant, ça doit te changer des sujets lourds que tu chroniques souvent. Je le note pour le cas où il croiserait ma route. Bon am

Répondre à écureuil bleu Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :