A la recherche du temps perdu – La Comédie Française

A la recherche du temps perdu

L’idée de lire chaque soir A la recherche du temps perdu  par un comédien de la Comédie Française est venue à son directeur au cours du second confinement. Chaque soir, pendant une heure, un comédien donne sa voix pour créer la vie autour de l’écriture complexe et brillante de Marcel Proust.

C’est un des plaisirs de ce feuilleton, que de voir comment chacun de ces comédiens merveilleux de la Comédie-Française s’empare du texte proustien avec sa propre sensibilité, ses propres couleurs. Le Monde

Œuvre fleuve unique d’un écrivain habité par la nécessité d’écrire, A la recherche du temps perdu n’est pas facile à découvrir, à poursuivre et à terminer. Alors cette initiative mise en place par la Comédie Française pour garer le contact avec son public est devenu au fil des jours une manière de la populariser.

« Habituellement, on entre en scène en troupe, dans un spectacle répété pendant des mois, là, on est seul face à une œuvre extrêmement dense, c’est un saut dans le vide, mais c’est un exercice que j’aime bien », indique Loïc Corbery.

La préparation de chaque comédien est différente certes, mais tous à la première ont le trac.

A la recherche du temps perdu – Guillaume Gallienne

Ouverture de la salle, allumage de tous les appareils, vérification de la connexion Internet, nettoyage de la carafe et du verre d’eau.

18h10 – Le comédien arrive. La première entrée est une rencontre, les suivantes sont des retrouvailles. Le trac est également présent, une heure de lecture en direct, sans filet, est un exercice délicat, la langue proustienne y ajoute une difficulté.

Ajustement des réglages de la caméra, réglage du son, test du direct.

La technique est prête, c’est au comédien de terminer sa préparation. Relecture, échauffements vocaux, ou au contraire conversation sur des sujets très lointains de Proust. Chaque comédien a ses préférences pour atténuer le stress, se préparer au mieux et oublier notre monde confiné en se plongeant dans l’univers impitoyable de la bourgeoisie sournoise de Proust. Pour la suite, suivre le lien

 

À la recherche du temps perdu – 140e lecture, par Anna Cervinka – 6 juillet 2021

Pour aller plus loin

Jocelyne Sauvard – Céleste et Marcel, un amour de Proust

Sources

la Comédie Française

Le Facebook de la Comédie Française

YouTube de la Comédie Française

16 commentaires

  1. Jamais lu Proust et avoue que ça ne me tente pas plus que ça….Ni même à écouter, et pourtant au moins un ne ferais pas de mal. Bisous douce journée

  2. Mon rêve, mon totem… Un jour prendre le temps de découvrir Proust…. J’ai quelques éléments déjà dans ma PAL. Je ne me sens pas encore prête et préfère le découvrir dans les livres mais si je n’y arrive pas peut-être qu’en lecture audio serait un chemin envisageable…. Mais pour l’instant j’attends le bon moment 🙂

    • Je l’ai découverte adolescente et je pense sincèrement que c’était le bon moment ! Par contre, j’ai vraiment eu bcp de plaisir à découvrir certains passages lus. De plus, le format d’une heure est bien étudié car le texte demande attention et concentration.:)

  3. Merci pour l’info. C’est une œuvre que je me dis qu’il serait bien que je lise mais elle me fait bien peur. Je pense que ça pourrait m’aider à sauter le pas ! 🙂

    • Oui, cela peut être l’occasion de découvrir une œuvre phénoménale avec en plus le talent de comédiens qui savent mettre très en valeur ce texte sublime !

  4. Je pense également que c’est une bonne idée (pour les adultes ou pour les ados flemmards…), mais sincèrement, je crains de m’ennuyer ! Lu pendant l’adolescence, je n’en garde pas un souvenir impérissable.

    • L’audio en lecture amène d’autres sensations et en tout cas, il faut écouter Didier Sandre, et d’autres, lire ce texte magnifique, j’avoue que ne n’y résiste pas et pas parce que je suis flemmarde 🙂

    • Oui c’est une formidable idée et un plaisir d’écoute car le comédien interprète plutôt qu’il ne lit 🙂

  5. Je ne me suis jamais attaquée à ce monument réputé si difficile. Je viens d ailleurs de mettre Un amour de Swann à la boîte à troc sans l avoir lu aprés des années à prendre la poussière. Bonne soirée bonsoir

    • Je n’ai jamais relu cette recherche, mais pour le coup, je vais essayer avec eux 🙂

Répondre à peluche0706 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.