Houlgate et ses villas

vagabondageautourdesoi.com
Grand hôtel de Houlgate construit au XIXè siècle

Les villas de villégiatures à Houlgate sont plus de trois cents cinquante dans cette petite station balnéaire située en face de Cabourg. Immortalisé par Marcel Proust, le Grand-hôtel et sa promenade du bord de plage est un classique. La bourgade d’Houlgate est plus populaire, plus familiale, moins guindée que sa voisine.

vagabondageautourdesoi.com
Carte postale du grand Hôtel

Avant les années 1850, Cabourg tout comme Houlgate et Villers-sur-Mer sont de modestes villages de pêcheurs. D’ailleurs, Houlgate s’appelait Beuzeval. Les premières villas furent construites sur la rive gauche du Drochon. Houlgate est le nom d’une colline voisine.

Mais, après le milieu du 19è siècle, toute la côte dite fleurie, mais aussi la Côte d’Albâtre (du Tréport au Havre) témoigne de l’attirance pour les bains de mers.

Sortie de bain à Trouville deux baigneuses sortant de l’eau regardées par une foule de curieux-1904-1907

La mode vient de Brighton et s’est implantée en France d’abord à Dieppe.  Du coup, il est nécessaire de construire des villas pour y séjourner, et même un hôtel. Le chemin de fer commence à se développer. la ligne directe sera ouverte en 1884 et met Houlgate à quatre heures de Paris.

vagabondageautourdesoi.com
Style néo-normand

L’architecture balnéaire se distingue par ses villas de style anglo-normand avec leurs balcons ombragés, leurs bow-windows, leurs céramiques décoratives, etc.

vagabondageautourdesoi.com
Bow-windows au rez-de-chaussée et au premier

Ancêtres des résidences secondaires des parisiens, les villas de Houlgate ont gardé ce charme désuet.

vagabondageautourdesoi.com

Nous n’avions plus qu’à prendre possession de la villa, une villa spacieuse, élégante, pleine de lumière et de gaieté, qu’une large terrasse, avec ses fauteuils d’osier et ses tentes bigarrées, séparait de la plage. On descendait à la mer par un escalier de pierre, pratiqué dans la digue, et les vagues venaient chanter sur les premières marches, aux heures de la marée montante. Au rez-de-chaussée, la chambre de M. Georges s’ouvrait, par de larges baies, sur un admirable paysage de mer…Journal d’une femme de chambre- Octave Mirbeau 1900

vagabondageautourdesoi.com

Villa Les Lucioles au 5 Rue Baumier

Villa Les Lucioles des frères Lumière

Louis et Auguste Lumière font construire cette villa, un peu en retrait du bord de mer, celui encore considéré comme dangereux. Ils y habitent entre les deux guerres. Louis souhaitait y vivre définitivement mais une vilaine pneumonie l’oblige à revenir se soigner à Paris.

Le Chalet Menier

vagabondageautourdesoi.com
Villa Menier

Petit fils du chocolatier, Gaston Menier, homme d’affaire, député puis sénateur de Seine-et-Marne, prit à un moment la tête de l’entreprise Meunier. Il posséda le chalet « Menier » dans lequel il fit installer un petit train électrique qui transportait les plats chauds depuis la cuisine jusqu’à la table des convives. Houlgate Mobile

Falaise des vaches noires

Mais, il y a aussi à Houlgate une curiosité géologique que les peintres du XIXè siècle ont su montrer.

Sur la falaise – Berthe Morisot

vagabondageautourdesoi.com

Sources

Saga Menier

Les villégiatures familiales de la côte d’Albâtre (du Tréport au Havre) – Document en accès libre

Houlgate Tourisme

 

 

Voyage sur la Côte de Nacre

Voyages en France

Chroniques Voyages

16 commentaires

  1. Belle architecture et belle région, avec des plages très proches de la région parisienne. Mais les bains de mer à Cabourg doivent être quand même bien froids…

    • Ah, c’est vrai …Mais il ne faut pas le dire trop fort surtout s’il y a des normands par ici 🙂

    • j’aime bien Houlgate. Je la trouve plus chaleureuse que Cabourg, moins guindée ! J’aime bien ! Bon séjour à venir, alors !

  2. Jolie balade ! J’aime beaucoup ce style de maison de vacances ou villégiature… il y en a quelques unes sur la côte Atlantique, La Baule, Royan, Biarritz…😉

    • Oui toutes les petites villes côtières, selon leur situation ont développées dès que les Anglais ont lancé les bains de mer des endroits où on pouvait séjourner jusqu’à la première guerre mondiale où la Côte d’Azur a pris le relais, mais c’est une autre histoire 🙂

    • Oui, mais du côté du bassin d’Arcachon, il y a aussi de somptueuses villas Belle-Epoque !

    • Toute la côte a ce charme du passé ..Comme si on s’attendant à voir passer les belles de Proust !

    • Merci Lisa d’être passé ici. Oui, la côte normande est très agréable avec ses bourgs au charme d’un autre temps !

Répondre à Dans l'oeil d'une flâneuse Bretonne.... Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.