Louise Michel

vagabondageautourdesoi.com
Rage Machine (Louise Michel) | Portraits | Bruce Clarke – artiste plasticien – 2018

On ne peut parler de La Commune de Paris, sans parler de la figure devenue incontournable de Louise Michel.

Né en 1830 en Haute-Marne dans un manoir où sa mère est servante, elle est issue d’une liaison ancillaire. Néanmoins, sa mère n’est pas répudiée et les châtelains acceptent d’aider Louise à grandir.

Louise Michel y a vécu des moments heureux où elle a apprécié les écrivains des Lumières. Mais après la mort du châtelain, le domaine est vendu et Louise est obligée partir avec sa mère et travailler. Devenue sous-maîtresse, elle refuse de prêter sermon à Napoléon III qui vient de prendre le pouvoir.  Elle ouvre une école libre.

vagabondageautourdesoi.com

S’il y a des miséreux dans la société, des gens sans asile, sans vêtements et sans pain, c’est que la société dans laquelle nous vivons est mal organisée. On ne peut pas admettre qu’il y ait encore des gens qui crèvent la faim quand d’autres ont des millions à dépenser en turpitudes. C’est cette pensée qui me révolte !  A mes frères 

vagabondageautourdesoi.com

Butte Montmartre

Ainsi, installée à Paris, elle apprend le métier institutrice. Puis rencontre Victor Hugo qui restera l’oreille attentive dont elle a besoin pour dépasser les nombreuses épreuves futures.

« Monsieur, il faut que je vous écrive pour souffrir moins. »

Puis en 1856, à Paris 18è, après avoir obtenu son diplôme d’institutrice, elle s’engage pour l’éducation des filles. Désormais, elle défend une école accessible à tous. Clemenceau, Maire du 18ès de l’époque, la rencontre et relève son abnégation pour l’éducation de jeunes handicapées.

En s’implantant à Paris, elle s’approche les futurs révolutionnaires de La Commune : Jules Vallès, Eugène Varlin, Raould Rigaud. Elle s’investit dans différents associations lorsque éclate La Commune.

vagabondageautourdesoi.com
Proclamation de la Commune

« Vierge rouge « 

La veille du 18 mars 1871, Louise Michel participe activement à l’histoire des canons de la garde nationale sur la Butte Montmartre. D’avril à mai, elle participe activement aux batailles de Clamart et d’Issy-les-Moulineaux après l’assaut final déclenché par les Versaillais. D’ambulancière, elle devient combattante. Son courage sera citée en exemple dans le journal officiel de la commune le 10 avril.

Tout quartier pris par Versailles était changé en abattoir.

La rage du sang était si grande, que les Versaillais tuèrent de leurs propres agents allant à leur rencontre.

La Commune

Elle est arrêtée pour n’avoir pas voulu laisser sa mère être emprisonnée à sa place.

vagabondageautourdesoi.com
L’arrestation de Louise Michel – Jules Girardet

Puis transférée à Versailles, c’est là qu’elle apprend l’exécution de Théophile Ferré, son grand amour caché. En décembre 1871, son jugement a lieu.

vagabondageautourdesoi.com
Jugement de Louise Michel

Victor Hugo la soutient et même publie le poème Viro Major. Elle est condamnée à la déportation en Nouvelle-Calédonie et refuse de faire appel.

Matricule 2182

Le bateau Le Virginie la dépose au mois de décembre 1873 après quatre mois. Ainsi là-bas, elle adhère aux théories anticolonialistes et anarchistes. Malgré tout elle y passe onze ans, avec une peine qui se transforme en déportation simple. Elle suit la révolte des canaques. Puis y est nommée institutrice.

Voici la lutte universelle :
Dans l’air plane la Liberté !
A la bataille nous appelle
La clameur du déshérité !…
… L’aurore a chassé l’ombre épaisse,
Et le Monde nouveau se dresse
A l’horizon ensanglanté !

Ainsi le 11 juillet 1880, tous les anciens communards bénéficient d’une amnistie. Mais Louise Michel refuse sa remise de peine.

Car de retour en France en décembre, elle est accueillie triomphalement à Paris.

Autrement dit, jusqu’à sa mort en 1906, son engagement ne faiblit pas;

« Je soussignée, Louise Michel, déclare confier à Charlotte Vauvelle, ma compagne depuis 15 ans, et à mes camarades de lutte, pour les mettre à exécution mes dernières volontés, qui sont d’être enterrée sans aucune cérémonie religieuse (…) au cimetière de Levallois-Perret, dans le caveau de ma mère, où il y a une place pour moi.

vagabondageautourdesoi.com

Émile Derré (1867-1938): Louise Michel, 1906, bronze, Levallois-Perret

Quand la foule aujourd’hui muette,
Comme l’Océan grondera,
Qu’a mourir elle sera prête,
La Commune se lèvera.

Nous reviendrons foule sans nombre,
Nous viendrons par tous les chemins,
Spectres vengeurs sortant de l’ombre,
Nous viendrons nous serrant les mains.

La mort portera la bannière;
Le drapeau noir crêpe de sang;
Et pourpre fleurira la terre,
Libre sous le ciel flamboyant.

Louise Michel Chanson des prisons 1971

Pour finir  elle demeure aujourd’hui une figure de la lutte pour l’émancipation des femmes, de la critique du parlementarisme, de l’égalité sociale et de la lutte contre la bourgeoisie. Radix Red

Sources

Gallica

Wikipédia

Radix Red

La Commune en vrac

Histoire en vrac

Bric à brac de culture

14 commentaires

  1. Un beau portrait pour une femme que j’admire! La commémoration de la commune a été un peu bâclée en temps de Covid (à part le sublime film d’animation sur Arte)

  2. J’ai toujours beaucoup admiré Louise Michel et votre article m’a remis certaines choses en mémoire. Femme d’action et en même temps femme de lettres et de réflexion, elle est très exceptionnelle !

    • Oui, tu as raison, il faut aussi ajouter son attention aux autres et son talent de poète.

  3. Les phrase prononcées pour ceux qui ont faim sont tristement encore valable de nos jours c’est lamentable….Bisous bonnes Pâques

    • Et oui, tellemetn de choses ont changé et pourtant … Bon week-end à toi aussi

  4. sublime portrait, un bel hommage à cette grande Dame…
    Je ne connaissais pas bien son enfance,… Je connais bien son engagement sa déportation en Nouvelle Calédonie…
    Ton article m’a donné envie de creuser, c’est bon signe 🙂
    bon week-end pascal 🙂

    • Merci à toi aussi. Sacré engagement et souci des autres, en effet. Une très grande dame ! Bon week-end aussi

  5. Merci pour cet article passionnant. Je connaissais en gros la vie de cette femme et J apprécie d en savoir plus. Bon week-end.

    • Merci à toi. Cette femme est très en avance dans sa réflexion et sa conscience politique. Bon week-end de printemps.

Répondre à Pat0212 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.