Madame – Street-Art

Madame – Street-Art

Le temps c’est comme de l’eau – Mur réalisé dans le XIè. Hommage à Maude

Dans le quartier de La Chapelle à Paris, du Street-Art se remarque et celui de Madame Moustache dite maintenant Madame y est en bonne place.

«C’est comme un cadeau à la rue, et j’ai toujours trouvé les choses gratuites très belles», raconte Madame

vagabondageautourdesoi.com
Grands formats

Ainsi, Madame pratique essentiellement le collage. Elle maroufle comme le faisaient les affichistes de la fin du XIXème siècle. Ainsi elle devient comme une affichiste du XXIème siècle.

« Aujourd’hui, le collage n’a pas la même incidence sur le plan juridique. Cette pratique est davantage tolérée que les graffitis, car moins dégradante, et plus éphémère »

Stéphanie Lemoine, journaliste spécialiste du graffiti

vagabondageautourdesoi.com
Un autre

Pour rappel, le street-art utilise trois grands techniques : Le pochoir, le tag et le collage.  Cette dernière technique relie les travaux manuels et l’art et consiste à sélectionner et à rassembler des images, des dessins et des informations pour concevoir un autre chef-d’œuvre.

D’une part, c’est une manière de tenter l’illustration d’une situation réelle par la fiction, dans le but de faire passer un message aux passants. D’autre part, il mène à la création de quelque chose de vraiment imaginaire à travers ce qu’exprime la pensée inconsciente. Net et bons plans

vagabondageautourdesoi.com

Madame utilise de grands formats. Elle allie images photographiques des années 50/60 ou des vieux papiers début du siècle et associe des brides de phrases aux accents surréalistes. Ses œuvres sont des pièces uniques. Fan des faits divers du Parisien et ses titres aguicheurs, son inspiration est diverse et suit les éléments de sa vie.

En conclusion, long et fastidieux avec le découpage des lettres, Madame s’applique à des collages longs et compliqués.

Madame Moustache : comme au théâtre et poésie au Louvre – Musée du Louvre 

Ainsi, l’artiste Aurélie Ludivine, alias Madame, éclaire son processus créatif en posant sur les collections du Louvre le regard d’un chasseur d’images.

Questions pratiques

MadameMoustache   

Musée du Louvre    @MuseeLouvre   @museelouvre

ART EN VRAC

BRIC A BRAC DE CULTURE EN VRAC

4 commentaires

  1. Ces collages sont vraiment magnifiques et originaux, c’est chouette de décorer ainsi un quartier. Bonne fin de journée

Répondre à Pat0212 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.