Des photos inédites de Frida Khalo

Des photos inédites de Frida Khalo

@vagabondageautourdesoi

La galerie de l’Instant située à Paris présente des photos inédites de Frida Khalo. Les musées, cinémas et théâtre sont toujours fermées. Mais les galeries sont ouvertes et leur accès est gratuit.

Ainsi spécialisée dans la photographie d’art de légendes du XXe siècle (Marilyn, les Stones, Gainsbourg…),  la Galerie de l’Instant a choisi d’exposer des photographies de Lucienne Bloch.

Récit d’une découverte

#LucienneBloch
Frida au Barbizon Plaza Hotel, New York, 1933 / Lucienne Bloch, Courtesy Galerie De L’instant, Paris

« Elle y est sagement assise dans sa chambre d’hôtel, une cigarette à la main, juste au-dessous d’un petit tableau : « Autoportrait au collier ». Ce regard pénétrant, tellement intense, sa confiance en elle et le poids de ce double regard du tableau au-dessus d’elle, m’avaient profondément marqué », explique la galeriste

Celle qui sert d’affiche fut découverte il y a un an par Julia Gragnon sa directrice lors d’un voyage à New-York. Elle la poste sur Instagram. La petite fille de la photographe la contacte et lui révèle l’existence d’autres clichés.

C’est grâce à Instagram que j’ai pu échanger avec Lucienne Allen, qui porte le même prénom que sa grand-mère, et c’est ainsi que près d’un an plus tard, je suis si fière et si heureuse d’organiser cette exposition inédite de portraits de Frida Khalo par Lucienne Bloch et de pouvoir partager avec ses nombreux admirateurs…

Car les deux femmes se sont connues à New York dans les années 1930, par l’intermédiaire de Diego Rivera. Alors assistante du peintre, Lucienne Bloch se lie d’amitié avec son épouse, et commence à la photographier. Alors, témoin privilégié de la vie du couple, Lucienne Bloch a un regard particulier sur son amie.

Tu sais pourquoi je pleure ?
Parce que j’ai été victime de deux accidents dans ma vie. Le premier, c’est le tramway, l’autre c’est toi, quand je t’ai rencontré. Rien n’est noir – Claire Berest 

Très tumultueuse; car les infidélités de Diego l’ont fait énormément souffrir.

#LucienneBloch
Frida tient dans ses bras le bébé de son amie Lucienne qui la photographie.

A cause de ses différentes opérations, Frida ne pouvait pas avoir d’enfant. Ce regard tendre sur le bébé de son amie est terriblement émouvant.

#LucienneBloch

Questions pratiques

 Galerie de l’Instant – du 15 décembre 2020 au 14 mars 2021.

46, rue de Poitou
75003 Paris

Pour aller plus loin

@vagabondageautourdesoiClaire Berest – Rien n’est noir

Art en vrac

Bric à brac de culture

12 commentaires

  1. elle est fascinante et très attachante cette biographie me tente beaucoup je la garde pour plus tard.
    C’était quand même un couple hors du commun 🙂

  2. Oui, je suis fan également de Frida Khalo, une immense peintre avec une vie difficile suite à son accident. J’ai lu sa bio, très intéressante.
    Oui, allez dans les galeries, on y fait souvent de belles découvertes !🌞

    • En plus une artiste étonnante ! J’avoue ne pas être trop une visiteuse de galerie. A quand la réouverture des lieux de culture . ..

    • Son parcours est un exemple. Se relever d’un grave accident de bus, subir d’innombrable opérations nécessitant toujours une immobilisation longue et quand-même, elle est devenue une peintre connue et reconnue dans le monde entier. Quel destin !

  3. J’aime beaucoup l’oeuvre de ces deux peintres, que j’ai découverte il y a quelques années lors d’une exposition à Giannada. Bonne soirée

Répondre à lemondedines Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.