10-MÉLI-MÉLO DÉCONFINÉ

A nouvelle période – ce déconfinement – imposée par le Covid-19, une nouvelle rubrique apparait, un Méli-mélo déconfiné, pour sourire, pour partager, quelque fois pour écrire et dire, pour essayer d’aider à passer cette période particulière et inédite pour nous tous !
++++++++++++++++++++

Le Festival de Cannes, pour rêver

  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi
  • @vagabondageautourdesoi

Samedi, j’aurais du monter Les Marches…devant ma télé. Mon cœur de midinette ne résiste ni à la cérémonie d’ouverture et à celle de remise des prix. Regarder avec envie les corps magnifiés, les vêtements pailletés et faire des plans sur la comète pour mes prochaines découvertes et pester, pester encore, contre ces distributeurs qui attendent toujours l’automne pour que le Grand Prix soit enfin visible du grand public. Mais, cette année, pas de télé pop-corn !

Parce-que le cinéma m’a toujours fait rêver, j’aurai plaisir à oublier le masque sur mon nez, le jour où je me plongerai dans ma salle obscure préférée pour me laisser immerger dans un univers que je ne connais pas et qui deviendra le mien pour une heure ou deux.

J’adore la promesse de la salle obscure. J’adore le compagnon discret qui me tend mon billet découpé en me souhaitant « Bon film ». J’adore, selon la salle, retrouver mon angle, comme une ancre, même si je me demande à chaque fois si je vais en changer. J’adore attendre et écouter les conversations étouffées. J’adore le début, lorsque je peux encore décortiquer les scènes, de loin. J’adore être seule mais lorsque je partage, c’est un plaisir décuplé de savoir qu’on va le disséquer ce temps particulier. J’adore lorsque je pleure ou rit aux éclats. J’adore mon air suffisant lorsque je pense « Pas mal mais bon… » J’adore lorsque les lumières s’allument et qu’à regret il faut revenir à ma vie à regret. J’adore lorsqu’il faut puiser au plus profond de soi pour se relever de son siège et reprendre son quotidien. J’adore ce sourire qui me fait aimer la vie lorsque de nouveau, le soleil inonde ma pupille. J’adore cet air plus léger qui emplir mes poumons lorsque de retour je regarde les choses avec un œil nouveau.

Je vais adorer vous retrouver mon cinéma préféré. Patience, la dégustation en sera plus savoureuse!

3 commentaires

  1. Ces affiches sont très jolies, mais j’avoue que le cinéma, tout comme la télévision ne fait pas du tout partie de mon univers. Il y a des années que je n’y suis pas allée.
    Bonne journée

    • Ce sont mes coups de cœur parmi toutes ces années ! Une belle évolution , en effet

Un petit mot ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.