La daronne

vagabondageautourdesoi-lecture-wordpress-3.jpgPRÉSENTATION ÉDITEUR

 

Comment, lorsqu’on est une femme seule, travailleuse avec une vision morale de l’existence… qu’on a trimé toute sa vie pour garder la tête hors de l’eau tout en élevant ses enfants… qu’on a servi la justice sans faillir, traduisant des milliers d’heures d’écoutes téléphoniques avec un statut de travailleur au noir… on en arrive à franchir la ligne jaune ?

Rien de plus simple, on détourne une montagne de cannabis d’un Go Fast et on le fait l’âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt… disons… un détachement joyeux.

Et on devient la Daronne.

VAGABONDAGEAUTOURDESOI6.png

Il est de bon ton de toujours encenser un livre qu’on vient de découvrir. Celui-ci ne restera certainement pas dans la catégorie des livres qui m’ont marqué. L histoire est complétement « foutraque », peut être du second degré que je n’ai pas compris!

C’est un portrait de femme déjantée qui va faire éclater toutes les barrières pour sortir son épingle du ronron quotidien! Mais, difficile d’y croire vraiment. La « daronne » reste une héroïne de roman où la complexité de l’âme humaine n’a pas vie et reste bien éloignée de la réalité!

Pourtant, des moments de malice réussis, des descriptions de petits durs de banlieue assez justes et une voisine de Belleville qui ma foi est assez vivante!

C’était mon premier, pas sûr que je récidive!

babeliovagabondageatourdesoi-livre-wordpress-6 jpg.jpg

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s